• W. H. Perron

Les glaïeuls : les classiques de nos jardins.

La plantation et l’entretien des glaïeuls sont faits de petits gestes qui vont améliorer la floraison.

On plante le glaïeul au printemps et jusqu’au début de l’été à 10 cm de profondeur en respectant un espacement d’environ 20/25 cm entre chaque bulbe.

NB : le glaïeul fleurit 10 à 12 semaines après la plantation.





Nom botanique : Gladiolus spp

  • Famille : Iridacées

  • Cycle : Plante vivace considérée comme une annuelle dans nos régions

  • Rusticité : Semi-rustique (-5°C)

  • Feuillage : caduc

  • Exposition : Soleil

  • Sol : humifère, profond et très drainé

  • Port : Érigé

  • Enracinement : bulbe (corme)

  • Origine : Afrique australe, ouest de l’Asie et méditerranée

Particularités

  • Résistance au froid : -5°C

  • Floraison : juillet à septembre

  • Couleur : nombreux coloris

  • Entretien : facile

  • Hauteur : de 0,50 à 1,5 m

  • Toxicité : non



Conseils pour bien réussir la culture de vos glaïeuls

Les glaïeuls s'épanouissent en terrain riche et bien drainé.

Préparer la terre une semaine avant la plantation, ameublissez la terre environ 25 cm de profondeur. Amendez le sol de compost et de terreau de plantation. Si votre sol est lourd, ajoutez du sable pour améliorer son pouvoir drainant. Le glaïeul est sensible à l’eau qui stagne.

Il préfère les endroits chauds, car autrement il ne fleurit pas.


Plantation des cormes :



  • Plantez les cormes (bulbes) de mai et jusque mi-juin. Attention aux gelées tardives, les cormes sont sensibles au froid.

  • Les planter dans un emplacement ensoleillé et à l'abri du vent ; car les tiges florales, parfois très hautes, sont fragiles.

  • Préparer des trous peu profonds, environ 10 cm et déposez les bulbes (cormes), la tige vers le haut.

  • Prévoyez une distance de plantation de 15 à 20 cm entre chaque corme afin de laisser de l’espace aux glaïeuls.

  • Recouvrez de sol.

  • Tassez.

  • Arrosez.

Floraison du glaïeul


Le glaïeul fleurit de juillet à septembre, les fleurs se renouvèlent sur la tige pendant tout l’été. 10 à 12 fleurs par tiges groupées sur les épis dressés.

  • Un arrosage régulier et l’apport d’engrais fleurs, vous permettront d’avoir une floraison spectaculaire et abondante.

  • Au printemps, faire un apport d’engrais pour des fleurs à bulbes.

  • En été, en cas de fortes chaleurs, arroser le soir en évitant de mouiller le feuillage

  • Supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition d’une nouvelle floraison.

Couper les fleurs de glaïeuls :

  • Pour l’utilisation de glaïeuls en bouquet, on peut couper les tiges portant les fleurs à condition de laisser quelques feuilles sur la tige. Si on coupe la tige trop courte, le glaïeul risque de ne plus fleurir l’année suivante.

  • Lors de la coupe, profitez-en pour faire un apport d’engrais afin de faire grossir le bulbe et améliorer la floraison l’année suivante.

  • Attendre que les feuilles soient totalement fanées avant de les couper ou d’arracher les bulbes.




En automne lorsque les températures commencent à descendre en dessous de zéro c'est le moment d'arracher vos bulbes de glaïeuls.

Attendre que les feuilles jaunissent avant de les sortir de terre. Il est important pour qu'ils fleurissent l’année suivante de ne pas couper les feuilles à ras des bulbes avant qu'elles aient jaunis.

  • Une fois les feuilles jaunies, en automne, il faut arracher les cormes (bulbes) du sol pour les entreposer.

  • C'est à ce moment qu'il faudra couper les feuilles au-dessus du bulbe et le mettre à sécher dans une boite, dans une pièce bien aérée et à l'abri du gel.

  • Utiliser une fourche bêche, pour les extraire et les secouer pour retirer la terre.

  • Le bulbe qui vient d'être arraché est en fait le bulbe qui s'est formé au-dessus du bulbe planté à l'origine. Voilà pourquoi il est important de le conserver.

  • Les fleurs que le bulbe arraché donnera la saison suivante seront encore plus importantes.

  • Les bulbes de glaïeuls sont plus gros d'une année sur l'autre. Plus les bulbes sont gros, plus la floraison est importante.


Prélèvement des bulbilles

  • Autour du bulbe principal, il se forme des petits bulbes, qu’on appelle bulbilles.

  • Retirez-en quelques-uns par corme de glaïeul et réservez-les pour la future plantation de printemps.

Plantation des bulbilles de glaïeuls

  • Préparez le sol comme vu précédemment.

  • Plantez les bulbilles à une profondeur de 5 cm.

  • Repérez bien l’endroit. Vous pouvez par exemple regrouper les bulbilles dans une même zone ensoleillée du jardin.

  • Le bulbe va se développer, mais il ne donnera pas de fleur cette année-là.


Maladies, nuisibles et parasites

Les principaux parasites du glaïeul sont les thrips, les pucerons et les limaces. Il est également sensible aux maladies cryptogamiques comme la pourriture grise et la fusariose.

  • Les attaques de thrips et de pucerons peuvent être prévenues à l'aide de pulvérisations de purin d'orties.

  • Installez des pièges à bière pour éloigner les limaces de vos plantations.

  • La fusariose et la pourriture grise sont des maladies cryptogamiques qui entraînent le dessèchement de la plante. En prévention, respectez bien la rotation des cultures et assurez un bon drainage. En cas d'attaque, supprimez les plantes atteintes. Traitez ensuite avec une décoction de prêle.

Conseil : pensez à bien désinfecter les outils ayant servi à couper les plantes atteintes de maladies cryptogamiques et changez la terre avant de replanter quoi que ce soit.

Surtout ne pas replanter les mêmes bulbes au même endroit : ces belles fleurs sont sensibles aux thrips et à la fusariose.

111 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout