• W. H. Perron

Les bulbes qui fleurissent au printemps

Les bulbes qui fleurissent au printemps se plantent à l’automne et ceux qui fleurissent l’été se plantent au printemps.



La plantation des bulbes de tulipes, jacinthes, crocus et narcisses mérite quelques conseils.


Sol pour planter les fleurs à bulbe

Les sols caillouteux, trop lourd et souvent inondés sont absolument à éviter.

Ils empêcheraient le bulbe de se développer correctement et une inondation prolongée finirait par faire pourrir le bulbe.

Les plantes bulbeuses préfèrent, en règle générale, les sols légers et plutôt chauds.

Exposition pour les fleurs à bulbe

Cela dépend de chaque plante car les besoins en eau et en soleil sont différents de l’une à l’autre.

Distance entre chaque bulbe

De manière générale, il ne faut pas planter 2 bulbes à moins de 10/15 cm de distance.

On peut néanmoins réduire cet espace pour les crocus ou les perce-neiges qui sont de toute petites fleurs. Profondeur de plantation des bulbes

Utilisez un plantoir, qu’il soit classique ou spécialement dédié aux bulbes, ou tout simplement une bêche.

Faites un trou équivalent à 2 ou 3 fois la hauteur du bulbe et recouvrez de terre en faisant attention à ce que toute la surface du bulbe soit en contact avec la terre.

Vous voici paré pour planter vos bulbes et avoir de jolies fleurs dans votre jardin, bon jardinage !


Les bulbes incontournables de nos jardins :

Les crocus et perce-neige trouvent toute leur place lorsqu’ils sont directement plantés dans le gazon. Ils formeront tôt au printemps de très belles tâches de couleur.

Les tulipes offrent une variété incroyable de couleurs. Elles sont à planter sans limite dans tous vos massifs de fleurs, en bordure de haie, au pied des arbres et même en pot pour votre terrasse.

Les narcisses, jonquilles, les jacinthes , le muscari ou encore les arums sont de véritables merveilles incontournables au jardin.


Tulipe : la superbe du printemps



La tulipe est une jolie fleur à bulbe de printemps, incontournable du jardin.


Nom : Tulipa Famille : Liliacées Type : vivace

Hauteur: 20 à 75 cm Sol : Bien drainé Exposition : Ensoleillée

Plantation : Automne

Floraison : Printemps


À savoir sur les tulipes

Les tulipes sont des plantes bulbeuses à tige solitaire que l’on apprécie particulièrement pour garnir la plupart de nos jardins au début du printemps.

Il existe plus de 125 espèces et des milliers de variétés pour autant de couleurs et de formes différentes. Cela laisse imaginer le nombre de compositions qu’il est possible de réaliser.

Elle est considérée comme étant la reine des fleurs à bulbes et fleurît avantageusement les jardins, terrasses et balcons.

Variez les plaisirs avec d’autres variétés comme la tulipe perroquet.

Les tulipes s’adaptent très bien à tous les climats que l’on rencontre au Québec.

Le très grand nombre de variétés vendues dans le commerce permet de diversifier les formes et les couleurs et surtout d’offrir à chacun la combinaison qui lui convient !



Conseil malin
Il est possible de les couper afin de constituer de magnifiques bouquets, hauts en couleur et faciles à réaliser !

Plantation de la tulipe

En pleine terre

Pour avoir de belles tulipes au printemps, la plantation des bulbes commence dès le début de l’automne jusqu’à la mi-octobre au plus tard.


Bien planter les bulbes de tulipes :

Faites un trou de 2 à 3 fois la hauteur du bulbe de tulipe afin de les protéger du gel en les espaçant d’au moins 10 cm sans trop les éloigner.


Préférez un endroit ensoleillé pour une belle floraison.


Une terre bien drainée assure un meilleur développement à vos tulipes.




Une poignée de terreau au fond du trou lors de la plantation des bulbes améliorera significativement la croissance et la floraison des tulipes.

Il est beaucoup plus joli de créer des petits lots de 10 à 50 bulbes que de les planter par 3 ou 4 autour du jardin.


Tulipe en pot, bien les planter :




La tulipe est une plante qui s’adapte particulièrement bien à la culture en pot.

A l’automne, planter 3-4 bulbes de tulipe par pot puis couvrir de terreau sur 10 cm environ.

Mettre les pots au frais mais à l’abri des fortes gelées.

Au printemps, sortir les pots et arrosez-les.





Entretien des tulipes

Les tulipes ne réclament que très peu d’entretien car, une fois plantées, elles devraient fleurir sans y toucher au printemps suivant.


Engrais et arrosage :

Il est possible d’améliorer la floraison en apportant un engrais pour bulbes dès la sortie des premières feuilles de tulipe.

L’engrais pour tulipes s’utilise aussi bien à la plantation que durant la phase de croissance.

A l’époque où sortent les tulipes, la pluviométrie est normalement suffisante pour ne pas avoir à arroser.

En pot, il convient d’arroser les tulipes lorsque la terre est sèche en surface.


Tulipe après la floraison

On sous-estime parfois l’importance de cette période car c’est lorsqu’elle se met à faner qu’elle commence à constituer ses réserves en vue de la prochaine floraison.



Il faut attendre qu’elles soient bien fanées car c’est à ce moment qu’elles constituent leurs réserves pour l’année suivante.

Coupez les feuilles et les tiges que lorsqu’elles sont bien jaunes et surtout pas avant.

Si vous supprimez le feuillage juste après la floraison, elles risquent de ne pas refleurir au printemps suivant.

Vous pouvez néanmoins couper la fleur fanée pour plus d’esthétisme.


Tulipe en pot après la floraison :

En fin de floraison, attendre que les feuilles jaunissent avant de couper le feuillage.

Sortir les bulbes jusqu’à l’automne dans un lieu frais et sec avant de les replanter ou les laisser dans le pot.


Jacinthe : l'incontournable du printemps



Au jardin au printemps ou en pot en intérieur, la jacinthe fait partie des plus jolies fleurs à bulbe. Elle s’utilise normalement en extérieur mais on la retrouve aussi dès le début de l’hiver dans nos intérieurs.


Nom : Hyacinthus Famille : Liliacées Type : Bulbe de printemps Hauteur : 20 à 30 cm Exposition : Ensoleillée et mi-ombre Sol : Ordinaire

Floraison : Printemps

Plantation : Automne En intérieur : Hiver

Elle s’utilise normalement en extérieur mais on la retrouve aussi dès le début de l’hiver dans nos intérieurs.


À savoir sur la jacinthe Caractérisée par ses jolies fleurs en grappe, elles forment de belles clochettes parfumées.

La jacinthe offre un très beau spectacle dès le tout début du printemps en extérieur et dès le mois de décembre en intérieur.

En massif, en jardinière ou en bouquet, ses couleurs pastel, rose, bleu ou blanc vous enchanteront.

Les jacinthes sont classées en 2 catégories :

Jacinthe des jardins, ce sont celles que l’on retrouve notamment en pot au moment de Noël.

Hyacinthus provincialis et, la Hyacinthus albulus, Hyacinthus romanus. Ces 2 dernières sont les plus résistantes au fil des ans.

Plantation de la jacinthe

Plantation et entretien de la jacinthe du printemps à l’hiver, voici tous les conseils.


Jacinthe en terre au jardin :

Plantez de préférence vos jacinthes à l’automne à 10 cm de profondeur, pour une floraison au printemps.

Les jacinthes sont plus belles groupées en massif.

Il faut pour cela planter les bulbes par groupe en les espaçant de 10-15 cm.

Plus il y en a et plus c’est réussi !

Jacinthe d’intérieur en pot en hiver :




Il est possible de faire fleurir les jacinthes à l’intérieur de sa maison, de l’automne jusqu’au début du printemps.

Dès le mois de septembre et jusqu’au mois de janvier,

Dans un pot ou une coupe, faites un lit de terreau sur 3 ou 4 cm.

Placez les bulbes de manière à ce qu’il se touche pour obtenir un bel effet compact.

Couvrez avec du terreau en laissant juste les pointes des bulbes sortir.

Placez le tout dans un endroit frais, obscure et relativement humide.

Dès que les feuilles sortent, placez la coupe dans un lieu lumineux et un peu moins frais (environ 10°)

Quelques jours plus tard vous pourrez les mettre dans votre maison pour profiter de la floraison.

Entretien de la jacinthe

Jacinthe au jardin, en terre :

Les jacinthes que l’on plante en terre à l’automne fleurissent au printemps, ce qui constitue l’époque normale de floraison.

En fin de floraison, il faut couper le feuillage lorsqu’il a bien jauni et seulement à ce moment-là car c’est à ce moment que la plante constitue ses réserves pour la prochaine floraison.

Jacinthes d’intérieur :

Les jacinthes cultivées en pot sont destinées à fleurir nos intérieurs en hiver. Il est inutile de les garder dans leur pot car elles ne refleuriront pas à moins de les mettre à l’extérieur.

En fin de floraison, il est inutile de garder vos jacinthes en pot car celles qui ont fleuries en intérieur ne fleurissent qu’une seule fois.


Vous pourrez néanmoins mettre les bulbes en terre à l’extérieur pour une floraison dans les 1 ou 2 ans.

Conseil malin

Ne soyez pas étonné si, au fil des ans, la jacinthe fleurit de moins en moins, cela est inévitable. Il faut penser à replanter régulièrement de nouveaux bulbes.


Jonquilles : des fleurs magnifiques


La jonquille, est une très jolie fleur, caractérisée par sa belle couleur jaune.


Nom : Narcissus Famille : Amaryllidacées Type : Bulbe de printemps Hauteur : 10 à 40 cm Exposition : Ensoleillée et mi-ombre Sol : Ordinaire Floraison : De février à avril

La plantation et l’entretien amélioreront la floraison, qui peut même devenir un vrai spectacle lorsque les jonquilles ou narcisses sont plantés par groupe.


A savoir sur la jonquille

La jonquille connaît de nombreuses variétés comme la “jonquille” (Narcissus jonquilla) qui enchante nos jardins dès le mois de février.

Bien que la durée de floraison des jonquilles soit relativement courte (environ 15 jours), vous apprécierez ses petites touffes de couleur alors que les tulipes ne sont pas encore sorties.

Plantation de la jonquille

Les jonquilles sont des plantes faciles qui se plaisent dans la plupart des jardins mais fleuriront mieux dans les sols plutôt riches.

Pour une floraison au printemps :

Les bulbes de jonquilles se plantent idéalement au mois de septembre, octobre et novembre.

Faites un trou d’environ 3 fois la hauteur du bulbe afin de le protéger des gelées hivernales.

Assurez-vous que la terre est bien drainée, car une eau stagnante pourrait provoquer la pourriture du bulbe.

Si la terre est compacte, n’hésitez pas à mettre une poignée de sable au fond du trou.

Le bulbe de jonquille se plante la pointe vers le haut.

Plantez-les par dizaines au même endroit afin de créer de véritables taches de couleur !

Vous pouvez varier les expositions au soleil afin d’avoir différentes périodes de floraison.

Respectez un espacement de 5 cm environ et créez plusieurs “taches” en plantant vos bulbes par ensemble de 8/10 bulbes.

En pot pour une floraison en hiver :



Les fleuristes proposent de jolies jonquilles en pot durant la période hivernale.

Nous sommes en dehors des périodes classiques de floraison car les bulbes ont, pour cela, été forcés.

Vous pouvez, vous aussi, faire fleurir les jonquilles à l’intérieur de votre maison, de l’automne jusqu’au début du printemps.

De septembre à janvier,

Dans un pot ou une coupe, faites un lit de terreau sur 3 ou 4 cm.

Placez 2 ou 3 bulbes de jonquilles de manière à ce qu’ils se touchent pour obtenir un bel effet compact.

Couvrez avec du terreau en laissant juste les pointes des bulbes sortir.

Placez le tout dans un endroit frais, obscur et relativement humide.

Dès que les feuilles sortent, placez la coupe dans un lieu lumineux et un peu moins frais (environ 10-15°)

Quelques jours plus tard vous pourrez les mettre dans votre maison pour profiter de la floraison.

Entretien des jonquilles

Ne coupez les feuilles que lorsqu’elles ont bien jauni car, c’est à ce moment qu’elles constituent leurs réserves pour l’année suivante.

Si vous supprimez le feuillage des jonquilles, juste après la floraison, elles risquent de ne pas bien repousser au printemps suivant.

Vous pouvez continuer à arroser après la floraison et même apporter de l’engrais pour plantes fleuries.

Jonquilles en pot :

Les jonquilles achetées et cultivées en pot sont destinés à fleurir nos intérieurs en hiver. Il est difficile de les garder dans leur pot car ils ne refleuriront pas, à moins de les mettre à l’extérieur.

En fin de floraison, il est inutile de garder vos jonquilles en pot car celles qui ont fleuris en intérieur ne fleurissent qu’une seule fois.

Vous pourrez néanmoins mettre les bulbes en terre à l’extérieur pour une floraison d’ici 1 ou 2 ans, mais ce n’est pas toujours garanti.


Narcisses : de la couleur au printemps

Le narcisse est une fleur emblématique de la fin de l’hiver, appréciée pour sa jolie floraison.

Nom : Narcissus Famille : Amaryllidacées Type : Bulbe de printemps Hauteur : 10 à 40 cm Exposition : Ensoleillée et mi-ombre Sol : Ordinaire Floraison : Printemps

La plantation et l’entretien amélioreront la floraison, qui peut même devenir un vrai spectacle lorsque les narcisses sont plantés par groupe.

A savoir sur le narcisse

Le narcisse connaît de nombreuses variétés comme la « jonquille » (Narcissus jonquilla) qui enchante nos jardins dès la fin de l’hiver.

Bien que la durée de floraison du narcisse soit relativement courte (environ 15 jours), vous apprécierez ses petites touffes de couleur alors que les tulipes ne sont pas encore sorties.

Plantation du narcisse

Les narcisses sont des fleurs à bulbe faciles qui se plaisent dans la plupart des jardins mais fleuriront mieux dans les sols plutôt riches.

Pour une floraison au jardin :

Les bulbes de narcisses se plantent idéalement au mois de septembre, octobre et novembre.

Faites un trou d’environ 3 fois la hauteur du bulbe afin de le protéger des gelées hivernales.

Le bulbe de narcisse se plante la pointe vers le haut.

Plantez-les par dizaines au même endroit afin de créer de véritables tâches de couleur !

Vous pouvez varier les expositions au soleil afin d’avoir différentes périodes de floraison.

Respectez un espacement de 5-10 cm entre chaque bulbe et créez plusieurs « tâches » en plantant les bulbes par groupes de 10-15 bulbes.


Narcisse en pot en intérieur :

Les fleuristes proposent des narcisses en pot durant l’hiver.

Nous sommes en dehors des périodes classiques de floraison car les bulbes ont, pour cela, été forcés.

Vous pouvez, vous aussi, forcer vos narcisses à fleurir à l’intérieur de votre maison, de l’automne jusqu’au début du printemps.

Dès le mois de septembre et jusqu’à janvier,

Dans un pot ou une coupe, faites un lit de terreau sur 3 ou 4 cm.

Placez 2 ou 3 bulbes de narcisses de manière à ce qu’ils se touchent pour obtenir un bel effet compact.

Couvrez avec du terreau en laissant juste les pointes des bulbes sortir.

Placez le tout dans un endroit frais, obscure et relativement humide.

Dès que les feuilles sortent, placez la coupe dans un lieu lumineux et un peu moins frais (environ 10-15°)

Quelques jours plus tard vous pourrez les mettre dans votre maison pour profiter de la floraison.


Entretien du narcisse

Ne coupez les feuilles du narcisse avant qu’elles aient bien jaunies car cette étape leur permet de constituer leurs réserves en vue de la prochaine floraison.

En effet, si vous supprimez le feuillage des narcisses juste après la floraison, elles n’auront pas constitué de réserves suffisantes pour refleurir l’année suivante.

Vous pouvez donc continuer à arroser après la floraison et même apporter de l’engrais pour plantes fleuries.


Narcisses en pot :

Le narcisse en pot est destiné à fleurir nos intérieurs en hiver. Il est difficile de le garder dans son pot car ils ne refleuriront pas, à moins de le mettre à l’extérieur après la floraison.

Vous pourrez néanmoins mettre les bulbes en terre à l’extérieur pour une floraison d’ici 1 ou 2 ans, mais ce n’est pas toujours garanti.


Plantation des crocus

Il y a deux périodes de floraison correspondant à des espèces différentes. L’espèce de crocus qui donne du safran s’appelle Crocus sativus.

Il est recommandé de planter en automne les bulbes des espèces qui fleurissent à la fin de l’hiver et de planter au printemps ou au début de l’été les bulbes de crocus qui fleurissent à l’automne.

Respectez une profondeur de 4/5 cm et procédez par touffe d’environ 20 à 30 bulbes minimum.

Le crocus aime les situations plutôt ensoleillées pour bien fleurir.

Il aime les sols bien drainés car il redoute les terres gorgées d’eau, surtout en hiver

Le crocus est très apprécié des campagnols et des mulots et donc à déconseiller chez ceux qui en sont envahis.

En multipliant les variétés de crocus, il est possible d’avoir des fleurs de septembre à avril si votre climat est doux l’hiver.

A savoir sur les crocus

Cette plante bulbeuse est remarquable pour la beauté de ses fleurs panachées de bleu et violet, que l’on trouve souvent au milieu d’un pelouse ou au pied des arbres.

Elles viennent parfaitement mettre en valeur le jardin à la fin de l’hiver ou à l’automne lorsque vous constituez plusieurs touffes suffisamment importantes pour former de véritables tâches.

Principalement originaire de la région méditerranéenne, le genre Crocus comprend 90 espèces, dont un tiers fleurit en automne.

Entretien des crocus

Voici une petite fleur qui, une fois bien installée, ne devrait réclamer qu’un minimum d’entretien.

A la fin de la floraison, attendez que le feuillage jaunisse avant de le couper, car c’est à ce moment que la fleur constitue ses réserves pour la prochaine floraison.

Si vous avez planté vos crocus au milieu de la pelouse, attendez que les crocus soient totalement fanés avant de tondre.

Le crocus a tendance à se multiplie tout seul et devrait vite couvrir vos parterre, pelouse et massifs de fleurs.

Perce-neige : jolie petite fleur


Les perce-neiges sont parmi les premières à fleurir à la fin de l’hiver.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Galanthus Famille : Alliacées Type : Bulbe de printemps Hauteur : 15/20 cm Exposition : Ensoleillée

Sol : Ordinaire Floraison : Janvier à mars

La plantation du perce-neige se fait à l’automne et l’entretien est des plus faciles pour obtenir de jolies petites fleurs.

A savoir sur le perce-neige

Cette plante porte bien son nom, car elle est l’une des seules à pouvoir fleurir malgré la neige.

Il existe 19 espèces de perce-neige et plus de 500 variétés. Mais la plus commune et celle que l’on trouve en général est Galanthus nivalis pour l’ensemble des régions et Galanthus elwesii pour les régions plutôt méridionales

De janvier à mars, vous serez séduit par ses petites clochettes blanches et discrètes qui annoncent que nous nous dirigeons vers le printemps.


Plantation des perce neige

Le perce-neige ou nivéole ont exactement le même aspect et les conditions de culture sont les mêmes. Il arrive même qu’on les confonde.

La plantation des bulbes de perce-neige se fait à l’automne, à environ 5/6 cm de profondeur.

Le perce-neige aime les sols plutôt riches en humus mais qui reste frais l’été. C’est pourquoi le sous-bois ou l’ombre d’une haie restent les meilleurs endroits.

La plantation sous une haie d’arbustes caducs est parfaite car ils profiteront de soleil et de lumière l’hiver et d’ombre l’été.

N’hésitez pas à mettre plusieurs dizaines de bulbes au même endroit pour créer un effet de masse

On peut aussi varier les endroits pour avoir des expositions différentes et donc des périodes de floraison différentes


Entretien du perce-neige

Les bulbes de perce-neige ont tendance à vite se dessécher et ne supporteront pas d’être mis hors de terre trop longtemps.

A la fin de la floraison, attendez que le feuillage jaunisse avant de le couper, car c’est à ce moment que la fleur constitue ses réserves pour la prochaine floraison.

Ne pas tondre avant que le feuillage soit totalement fané

En définitif, le perce-neige ne demande que très peu d’entretien et convient parfaitement aux jardiniers débutants.


Muscari : jolie petite fleur



Le muscari que l’on appelle aussi jacinthe à grappes est une fleur à bulbe très décorative.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Muscari Famille : Asparagacées Type : Bulbe de printemps Hauteur : 15/20 cm Exposition : Ensoleillée Sol : Ordinaire

Floraison : Mars à mai

L’entretien, de la plantation à la floraison du muscari au printemps est facile et l’effet décoratif est garanti.

A savoir sur le muscari

Cette petite plante qui se caractérise par ses petites fleurs bleues en clochette est parfaite en massif, en bordure, en plate-bande ou en rocaille.

Elles forment, lorsqu’elles sont nombreuses, un très beau tapis coloré.

Plantez ainsi plusieurs dizaines de bulbes au même endroit et vous créerez le meilleur effet.

L’espèce souvent utilisée dans nos jardins est le muscari d’Arménie (muscari armeniacum) que l’on appelle aussi jacinthe à grappes ou muscari de méditerranée (muscari comosum)

Selon les espèces et variétés de muscari, ils peuvent mesurer de 20 à 60 cm de haut mais les plus courants restent de taille moyenne

On trouve souvent du muscari en pot chez les fleuristes pour une utilisation en intérieur dès l’hiver mais sachez qu’il est en général forcé pour fleurir plus tôt et qu’il est difficile de le replanter en terre.

Plantation du muscari

La plantation des bulbes de muscari est une étape importante car, bien faite, elle améliore la floraison des muscaris.

La meilleure période pour planter le muscari est l’automne.

Disposez-le en groupe important pour former de belles tâches de couleur.

Vous pouvez varier les expositions afin d’avoir des floraisons étalées

Préférez les situations ensoleillées ou partiellement ombragées

Le muscari se plante à une profondeur égale à 3 fois celle du bulbe

Il résiste à des températures très basse et même à la neige

En laissant les fleurs en place, elle se ressèment spontanément



Muscari en pot :

La culture du muscari en pot est tout à fait possible.

Suivez les mêmes conseils que pour la plantation classique mais remplissez le pot avec du terreau pour plantes fleuries.

Une fois la floraison terminée, laissez vos muscaris dans leur pot et ne coupez le feuillage que lorsqu’il est totalement fané.

Vous pouvez également mettre d’autres bulbes dans votre pot comme des tulipes ou des jacinthes.


Entretien du muscari

Le muscari est une plante à bulbe qui ne réclame aucun entretien particulier.

Si vous cultivez vos muscaris en pot, n’oubliez pas d’arroser dès que la terre est sèche en surface.

Quelques gestes vous permettront d’avoir une belle floraison durable d’année en année.

Couper les feuilles seulement lorsqu’elles sont totalement fanées

Diviser les bulbes tous les 3 à 4 ans afin de régénérer le muscari

Un amendement à l’automne rend la floraison plus dense et abondante


Conseil malin à propos du muscari

En terre, inutile d’arroser, le muscari n’en a pas besoin !

En pot, un arrosage est nécessaire dès que la terre est sèche en surface…

198 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout