• W. H. Perron

Insecticide naturel : des recettes simples à fabriquer maison


Tous les insectes ne sont pas nuisibles. Appliquer un insecticide pourrait les éliminer aveuglément au détriment de l’écosystème de votre jardin. D’où l’intérêt de bien comprendre quel produit utiliser. N’oubliez pas que les plantes ont besoin des insectes.



Insectes et rongeurs ravagent vos plantes bandes et potager. Voici des recettes naturelles qui vous aiderons à contrôler les dommages.


Chaque préparation a des actions spécifiques. Il est recommandé de les appliquer et d’observer ses effets afin de trouver la méthode appropriée aux plantes de votre jardin.


Recette de fabrication du purin d'ortie


La fabrication du purin d'ortie fait intervenir de l'eau et des orties. En ce qui concerne l'eau, il est conseillé de prendre de l'eau de pluie car dépourvue de chlore ; si cela n'est pas possible, utilisez l'eau du robinet en la laissant décanter quelques jours.


Les ingrédients :


Prévoyez 3 kg d'orties (tiges et feuilles) pour 25 litres d'eau.

Coupez les tiges d'orties à l'aide de ciseaux ; cela diminuera le temps de fabrication.





La recette :

Ajoutez les tiges et les feuilles d'orties dans l'eau.

Les orties étant mises dans l'eau, remuez tous les jours jusqu'à la fin de la fermentation. Le purin d'ortie cesse de fermenter lorsque sa surface n'est plus recouverte d'une mousse tantôt blanchâtre ou verdâtre, cette période pouvant durer jusqu'à deux semaines.

Une fois la fermentation terminée, filtrez le purin d'ortie pour ne conserver que le liquide.

Détail qui a son importance : ne jamais utiliser de fûts métalliques pour faire son purin d'ortie.


Comment utiliser le purin d'ortie ?

Le purin d'ortie pourra être utilisé pur ou dilué. L'utilisation du purin d'ortie tel quel concerne un usage d'engrais naturel. C'est ici un avantage non négligeable pour tout jardinier car le purin d'ortie est 100 % naturel et riche en azote. Il sera utilisé directement avec l'arrosoir pour alimenter le pied des plantes et légumes.

En diluant le purin d'ortie, on pourra l'utiliser en désherbant ou en répulsif, propriété très intéressante pour tous ceux qui ne souhaitent pas utiliser de produits dangereux et toxiques pour l'homme et l'environnement. Le purin d'ortie sera dilué à 100 %, c'est-à-dire que l'on ajoute au volume de purin d'ortie utilisé le même volume d'eau. Le mélange se fera simplement avec un bâton.


Attention à la forte odeur dégagée par le purin d'ortie, elle pourra persister quelques heures après son utilisation.

Les coquilles d'œufs broyées


Elles empêchent limaces et escargots de grimper sur vos plantes et de les dévorer. Pour décourager les gastéropodes de grimper sur vos plantes, placez une barrière de coquilles d'œufs écrasées au pied de celles-ci.




Alternative : vous pouvez trouver en jardinerie de la terre diatomée, poudre constituée de squelettes d'algues marines dont la structure microscopique est coupante pour les gastéropodes. Pour être efficace, elle doit être appliquée après chaque pluie autour des plantes à protéger.



La pulvérisation à la ciboulette


Il est parfait pour repousser les insectes qui dévorent les plantes du jardin.



Les ingrédients :

40 g de matricaire fraîche hachée

20 g de ciboulette fraîche hachée

20 g de rue fraîche hachée

1,25 l d'eau bouillante

1/2 c à s de liquide à vaisselle


La recette :

Versez l'eau bouillante sur les 3 espèces d'herbes, couvrez, laissez infuser jusqu'à refroidissement de la préparation. Passez, puis versez dans un vaporisateur. Ajoutez le liquide vaisselle, secouez et vaporisez vos plantes de ce mélange.


La pulvérisation anti-piérides à base de tanaisie


Idéal pour les choux-fleurs, brocolis et tous les choux qui subissent les attaques des piérides du chou.



Les ingrédients :

80 g de feuilles fraîches de tanaisie hachée

1,25 l d'eau bouillante

1/2 c à s de liquide à vaisselle


La recette :

Versez l'eau sur la tanaisie, couvrez et laissez macérer jusqu'à refroidissement du mélange. Passez au travers d'un filtre à café puis versez dans un vaporisateur. Ajoutez le liquide à vaisselle, secouez et vaporisez vos plantes.


La pulvérisation à la fécule de pomme de terre


La fécule de pomme de terre n'est pas toxique mais tue les nuisibles en les étouffant. Elle permet d'éliminer les pucerons, les thrips et les mouches blanches.



Les ingrédients :

30 g de fécule de pomme de terre

1,25 l d'eau chaude

1 c à s de liquide à vaisselle naturel


La recette :

Mélangez la fécule de pomme de terre avec l'eau, jusqu'à ce qu'elle soit bien diluée. Versez dans un vaporisateur, puis ajoutez le liquide vaisselle. Secouez et vaporisez sur vos plantes.


La pulvérisation au piment contre les fourmis


Ce mélange contribue à repousser les fourmis de vos plantes.



Les ingrédients :

65 g de piment de Cayenne en poudre

60 g d'ail en poudre

60 g d'aneth en poudre


La recette :

Mélangez les ingrédients et saupoudrez généreusement autour des plantes affectées par les fourmis, sur un périmètre assez important.


La pulvérisation aux feuilles de tabac


La nicotine est toxique pour de nombreux nuisibles, tels que les pucerons, les cicadelles du pommier, les adèles, mais elle est également nuisible pour les insectes utiles. N'utilisez donc cette préparation qu'en dernier recours.



Les ingrédients :


15 g de feuilles de tabac sèches hachées

2,5 l d'eau chaude

1 c à s de liquide à vaisselle







La recette :

Faites tremper le tabac dans l'eau pendant une demi-heure, puis passez. Ajoutez le liquide vaisselle et secouez vivement. Avec un pulvérisateur, vaporisez les feuilles de cette préparation. Vous pourrez la conserver deux semaines dans un endroit frais.


La pulvérisation aux feuilles de tomate


Les feuilles de tomates contiennent des alcaloïdes, très nocifs pour les insectes. Une vaporisation aux feuilles de tomates peut aider à maîtriser les pucerons et les noctuelles de la tomate.


Les ingrédients :


80 g de feuilles de tomates hachées

1,25 l d'eau

1 c à s de liquide à vaisselle







La recette :

Faites tremper les feuilles de tomates dans l'eau pendant douze heures.

Passez au travers d'une mousseline ou un filtre à café.

Versez dans un pulvérisateur, puis ajoutez le liquide vaisselle. Secouez et diffusez sur vos plantes.


La pulvérisation anti-pucerons à l'absinthe


On l'utilise pour repousser les pucerons de toutes les plantes.


Les ingrédients :

80 g d'absinthe fraîche hachée

1,25 l d'eau bouillante

1/2 c à s de liquide à vaisselle


La recette :

Versez l'eau bouillante sur l'absinthe, couvrez et laissez macérer jusqu'à refroidissement.

Passez à travers un filtre à café et versez dans un vaporisateur.

Ajoutez le liquide vaisselle, secouez et vaporisez-en vos plantes.


La pulvérisation à l'ail


L'ail repousse de nombreux insectes qui mangent les feuilles de vos plantes.


Les ingrédients :


1 tête d'ail hachée

1,25 l d'eau chaude






La recette :

Mélangez l'ail et l'eau et laissez mariner pendant 4 heures.

Passez la préparation dans un filtre à café en récupérant le liquide que vous mettrez dans un vaporisateur.

Vaporisez la préparation sur les plantes affectées un jour sur deux, pendant une quinzaine de jours.


La pulvérisation au savon


Ce spray tue une grande variété d'invertébrés, dont les tétranyques de l'épinette, les cochenilles des serres, les pucerons et les aleurodes des serres.


Les ingrédients :

1 c s de liquide à vaisselle naturel

2,5 l d'eau


La recette :

Mélangez les ingrédients dans un pulvérisateur et secouez énergiquement. Vaporisez généreusement vos plantes chaque semaine et après une averse, jusqu'à contrôler le développement des nuisibles.



Les outils et ingrédients indispensables


Vaporisateurs. Vous pouvez récupérer les vaporisateurs des produits lave-vitres que vous aurez préalablement bien nettoyés. On trouve également dans le commerce des vaporisateurs bon marché que vous amortirez vite, leur utilisation étant très fréquente, autant pour humidifier vos plantes, lorsque l'arrosage n'est pas indispensable, que pour les traiter.







Liquide à vaisselle naturel. Il s'agit de liquide vaisselle à base de tensioactifs végétaux qui sont moins nocifs pour l'environnement et donc pour vos plantes. On les trouve facilement dans les magasins biologiques.

81 vues

© 2016 W. H. Perron.

  • b-facebook
  • Instagram Black Round