• W. H. Perron

Durée germinative des semences

Achetez des petites quantités à la fois, de manière à ne pas avoir à les entreposer. Les semences devraient être conservées au frais et au sec pour s’assurer d’une bonne germination au moment de la plantation.



La durée germinative est le temps qu’une semence pourra conserver sa faculté à germer.

La durée germinative des espèces est très variable. Selon les espèces, ce taux de germination diminue plus ou moins rapidement au fil des années : certaines semences germent encore raisonnablement bien après cinq ou six ans, mais d’autres ne germent plus après deux ans seulement. Bien attendue, dans le cas d’une mauvaise conservation des semences, la durée germinative peut être fortement réduite, voire nulle.


Pour vous aider, voici des tableaux récapitulatifs pour connaître la durée de conservation et la durée de germination des semences des principales espèces potagères et ornementales cultivées.


Les semences de légumes


Version imprimable


Les semences de fines herbes


Version imprimable


Les semences d'annuelles

Version imprimable


Ces tableaux restent bien entendu à titre indicatif cependant, l’idée est là…


À noter : il est important à savoir que plus vous conservez longtemps vos semences et plus vous réduisez vos chances de germination. Plus une semence vieillit, plus il mettra du temps à germer. De plus, les vieilles graines ont souvent une germination aléatoire et/ou donnent des plants plus fragiles.


Les semences des vivaces


Pour les vivaces et les semences Marie-Victorin : Afin d’avoir une durée de vie encore plus longue, vous pouvez ranger les semences inutilisées dans le congélateur, à condition qu’elles soient parfaitement sèches et toujours hermétiquement enfermées dans un bocal de verre.


Entreposage:

Après l’ensemencement, remettez tout surplus de semences dans son sachet, repliez le rebord deux ou trois fois et scellez le sachet avec du ruban adhésif. Vous pouvez évaluer que les graines d’annuelles de toutes sortes seront bonnes trois ans.

Bien entendu, elles doivent être conservées dans de bonnes conditions, c'est à dire à l'abri de l'air, de la lumière, de l'humidité, etc. Les boîtes en métal sont très bien pour ranger les paquets de graines ouverts. Par contre, il ne faut pas les mettre dans des boîtes en balsa ou autre bois aggloméré, car ils sont traités et cela peut diminuer fortement la capacité germinative des graines.

Idéalement, on entrepose les semences dans des contenants hermétiques, dans un endroit frais, sombre et sec. La garde-robe d’une pièce peu chauffée conviendrait parfaitement. La température parfaite se situe entre 4 et 12 °C. On évite les endroits trop humides. Si on entrepose les semences au sous-sol, on les place sur les tablettes du haut de l’étagère, car il fait toujours plus humide près du sol que près du plafond.

Astuce: placez le sachet dans un bocal de verre. Préparez un petit sachet de lait écrémé en poudre avec un coin d’enveloppe et placez-le également dans le bocal, puis scellez le bocal. Le lait en poudre a la capacité d’absorber tout surplus d’humidité qui pourrait raccourcir la vie de vos graines. Il suffit, par la suite, de remplacer le lait en poudre une fois par année. Enfin, mettez le bocal au réfrigérateur ou dans un placard. Vous venez de créer un petit appareil de conservation de semences très facile à réaliser et quand même très efficace.

Ou mettre un sachet de silice. On les retrouve habituellement dans les boites de chaussures ou dans les emballages des appareils électroniques.

Comment réaliser un test de germination ?

Le meilleur moyen de confirmer si des graines sont toujours vivantes, c’est de procéder à un petit test de germination.

La procédure pour réaliser un test est très simple. Vous aurez seulement besoin :

  • de papier essuie-tout (sopalin) ou de disques de coton à démaquiller ;

  • d'un pulvérisateur avec de l'eau ;

  • de graines ;

  • d'une pièce suffisamment lumineuse et chauffée.

Une fois tous les éléments nécessaires à porter de main, vous pouvez rentrer dans le vif du sujet. Commencez par imbiber d'eau (sans détremper) vos feuilles de sopalin ou cotons à démaquiller. Placez-les sur une coupelle ou tout autre récipient plat puis déposez vos graines en veillant à bien noter leur nom. Il ne vous reste plus qu'à couvrir avec une seconde feuille de papier absorbant.

Pour pouvoir vous faire une idée sur la viabilité de vos graines, faîtes le test sur au moins 6 graines de chaque variété. De cette façon, vous pourrez en déduire que :

  • si 6 graines/6 germent : c'est parfait, vos graines sont viables ! ;

  • si 3 graines/6 germent (taux de germination de 50%) : vous devrez alors faire des semis en double pour obtenir le nombre de plants souhaité pour la saison ;

  • si moins de 3 graines/6 germent : il est conseillé d'acheter de nouvelles graines.


301 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout