• W. H. Perron

Saviez-vous que...

Mis à jour : janv. 14


Ail

Saviez-vous que les consommateurs réguliers d’ail développent des enzymes qui favorisent la diminution de l’odeur ? Si vous n’en consommez qu’occasionnellement, rappelez-vous que le persil frais aide à rafraîchir l’haleine!

Saviez-vous que certaines personnes ont de la difficulté à digérer l’ail ? Si c’est votre cas, favorisez l’ail cuit à l’ail cru, dégermez-le ou encore frottez le fond de votre casserole avec la gousse sans l’intégrer à la recette.

Connaissez-vous la valeur nutritive de l’ail ? Elle contient des composés phytochimiques soufrés, libérés lorsque la gousse est écrasée, broyée ou coupée, qui pourraient aider à la prévention de différents types de cancers dont ceux du système digestif.

Valeurs nutritives

L'ail n'est pas toléré par tous. Certains estomacs délicats le trouvent indigeste quand il est cru. L'odeur particulière de l'ail et la plupart de ses propriétés sont dues à la présence dans le bulbe d'une essence sulfurée dont le principe actif, l'allicine est un antibiotique naturel. Elle contient également des enzymes, des hormones sexuelles, des vitamines A, B1, B2, PP, C, des sels minéraux, des oligo-éléments assez rares dont du sélénium et du germanium.

Achat

Choisissez des bulbes fermes, bien renflés, non germés et lisses. La peau qui enveloppe chaque gousse devrait être complètement fermée. Évitez les bulbes spongieux, qui présentent une moisissure poudreuse ou dégagent une odeur de moisi.

Proverbe: Ail mince de peau, hiver court et beau!

Artichaut

Le saviez-vous que l’on appelle communément le cœur ou le fond d’artichaut n’est autre que le réceptacle des fleurs non épanouies de la plante. Ces dernières forment alors le foin, sorte de poils qui recouvre le cœur d’artichaut.

L’artichaut est introduit pour la première fois en France sur la table de la reine Catherine de Médicis. Le légume devient également le péché mignon de Louis XIV, qui l'appréciait tellement qu'on dénombre 5 espèces différentes à Versailles à l’époque du Roi Soleil : le Blanc, le Vert, le Violet, le Rouge et le Sucré de Gênes. Ce n’est qu’en 1810 qu’un agronome de la région parisienne développe le Camus de Bretagne, l’artichaut favori des Français.

Valeurs nutritives

Si l'artichaut représente seulement entre 40 et 50 calories, il contient par contre des glucides, dont l'inuline, qui se transforme dans l'organisme en sucre naturel directement assimilable, une bonne source énergétique pour les enfants et les sportifs.

Achat

Achetez-les lourds et compacts dans la main, sans taches noirâtres au bout des feuilles, et les feuilles d'un vert brillant, cassantes, bien serrées entre elles, non entrouvertes, ce qui est signe de fraîcheur. Écartez un artichaut dont les bractées sont décolorées ou tachées de noir au sommet, car il a perdu sa fraîcheur et sa saveur sera prononcée. Un artichaut ayant les bractées ouvertes est trop mûr; il sera alors dur et doté d'un foin abondant. La section de la tige encore légèrement humide et de couleur tendre est un gage de fraîcheur.

Conservation

Entier, il se conserve pendant plusieurs semaines dans le bac du réfrigérateur. Les fonds peuvent être congelés facilement. On recommande de les faire blanchir une minute ou de tremper quelques minutes dans de l'eau citronnée ou salée additionnée d'une cuillerée de vinaigre blanc pour qu'ils conservent leur couleur. Une fois cuit, il est préférable de les consommer très rapidement sinon l'artichaut a tendance à s'oxyder même si on l'a citronné. Il donne aussi naissance à des composés toxiques qui se développent et occasionnent des flatulences.

Asperge

Saviez-vous que l’asperge contient du bêta-carotène, de la lutéine et de la zéaxanthine ? Ce sont trois pigments de la famille des caroténoïdes ayant un pouvoir antioxydant.

Saviez-vous que l’asperge blanche est une asperge qui n’a pas développé sa chlorophylle puisqu’elle a poussé à l’abri de la lumière ?

Achat

Elles sont chères, mais leur prix s'explique quand on sait qu'elles sont cueillies manuellement, une à une. Tête compacte sans être montée en fleurs, tige ferme et tendre. Vérifiez la coupe de l'asperge; si l'extrémité est sèche, brune ou noirâtre. Pour en reconnaître la fraîcheur, il suffit de casser un petit morceau de tige. La cassure devra être nette et laisser aussitôt apparaître un jus transparent qui couvrira la plaie.

Conservation

Choisissez des asperges aux tiges bien droites et lisses, sans taches, avec les écailles de la pointe serrées, le talon légèrement humide. Gardez-les au maximum 48 heures dans un linge humide dans le bac à légumes du réfrigérateur. Si vous désirez les congeler, faire blanchir 3-4 minutes dans l'eau bouillante; égoutter et laisser refroidir avant de congeler.

Aubergine

Saviez-vous qu’elle avait jadis la réputation d’être vénéneuse. De fait, elle contient plus de nicotine que n’importe quel autre légume (mais ne vous inquiétez pas : il vous faudrait consommer 30 lb d’aubergine pour ingérer la quantité de nicotine qu’il y a dans une cigarette). Entourée d’une aura de mystère, l’aubergine (aussi connue sous les appellations poétiques de bélingèle, brinjal, mélongène ou viédase) se distingue par sa vibrante couleur pourpre et sa forme oblongue. Très peu calorique mais regorgeant d’excellents éléments nutritifs, d’une texture spongieuse et d’un goût bien particulier, Parmi les autres légumes qui contiennent de la nicotine, on peut mentionner la tomate, la pomme de terre, le chou-fleur et le poivron vert, mais il s’agit d’infimes traces.

Saviez que la moussaka c’est l’équivalent grec de notre traditionnel pâté chinois ? Plutôt que «steak, blé d’inde, patate», elle est composée d’aubergines, de viande hachée (bœuf ou agneau) et de béchamel.

Saviez-vous que la peau des aubergines les plus colorées est riche en anthocyanidines, le même type de pigment au pouvoir antioxydant .

Achat

Acheter une aubergine à peau lisse et sans tache brune, lourde, ferme et le pédoncule bien vert.

Si la peau obéit à une légère pression du doigt, l'aubergine est mûre; si la chair rebondit, le fruit est immature et on doit attendre quelques jours avant de le consommer.

Plus elle est jeune, petite et sans défaut, moins sa peau est amères et plus ses graines sont minuscules.

Attention! L'aubergine est fragile et sa chair est meurtrie au moindre choc.

Conserver congelée seulement!

Bette à carde

Saviez-vous que cette plante serait originaire des régions se trouvant autour de la mer Méditerranée et aurait été consommée depuis bien plus longtemps que sa cousine, la betterave. D’ailleurs, bien qu’elle ait été quelque peu modifiée au fil du temps, la bette à carde demeure très proche de ce qu’elle était il y a des milliers d’années. Peu connu au Québec, ce légume possède pourtant une multitude d’attributs pour plaire…

Achat

Recherchez une bette à carde aux tiges et aux feuilles bien vertes, sans taches ni flétrissures, fermes, bien colorées, à la tige cassante, aux cardes bien blanches, sans taches brunes.

Conservation

Quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur

Betterave

Savez-vous qu'intensément colorée, la chair de la betterave est particulièrement riche en antioxydants ? Ne jetez pas ses feuilles ! Elles sont délicieuses et se cuisinent de la même façon que les épinards !

Saviez-vous qu’il est préférable de cuire la betterave avec sa peau ? Cela permet de conserver un maximum de nutriments dans la chair et en prime, elle sera beaucoup plus facile à peler une fois cuite !

Achat

Choisissez des betteraves fermes, petites à moyennes (jusqu'à 7,5 cm de diamètre). L'extérieur peut être plus ou moins lisse, mais il doit être sec et tendu.

Conservation

Pour les conserver jusqu'à une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur, emballez-les sans les tasser dans de l'essuie-tout. Elles se conservent également dans une cave à légumes ou tout autre endroit frais.

Brocoli

Saviez-vous que le brocoli fait partie de la famille des choux?

Ceci explique pourquoi on lui attribue des pouvoirs anti-cancer puisque tous les aliments de cette famille ont de telles propriétés. Bien que le brocoli soit composé à 90% d’eau, il regorge de nutriments et de vitamines! En plus… il se mange de la tête au pied! Ne jetez plus les tiges ou le tronc de votre brocoli; faites-en une purée, coupez-les en petits morceaux et ajoutez-les à vos salades, votre poêlée de légumes ou encore à votre soupe!

Saviez-vous que le brocoli contient plusieurs composés pouvant aider à la prévention de certains types de cancers ? Parmi ceux-ci, il y a le sulforaphane, libéré au cours de la mastication du brocoli !

Achat:

Choisir une tête très ferme aux fleurons serrés, sans taches de jaunissement et choisir un pied de grosseur petite à moyenne.

Conservation:

Se garde entier, au réfrigérateur, pendant quelques jours sans laver. Pour le conserver au congélateur, couper le brocoli en bouquets, blanchir à l'eau bouillante 2 à 3 minutes, puis égoutter et ensacher.

Carotte

Saviez-vous que les carottes sont riches en bêta-carotène, un pigment au pouvoir antioxydant de la famille des caroténoïdes ayant un effet bénéfique sur la vision, sur le système immunitaire et sur la santé du cœur ?

Saviez-vous que les fanes de carottes seront délicieuses une fois bien lavées et ajoutées à vos potages de légumes ?

La bêta-carotène est également un élément nutritif important, un antioxydant qui combat les radicaux libres, de sorte que la peau reste en bonne santé et garde sa souplesse.

La couleur des carottes diffère

Toutes les carottes ne sont pas oranges, il existe plusieurs variétés de pourpre, blanc et jaune. La première carotte orange a été créée par la pollinisation croisée entre le jaune et le violet, probablement quelque part dans le 16ème siècle par les Hollandais.

Achat et conservation:

Choisissez des carottes fermes, croquantes, dont la peau est lisse et sans tache. Méfiez-vous des ''épaules'' vertes foncées, juste sous la fane, qui peuvent être un signe d'amertume. Les très grosses carottes sont parfois dures au centre. Quand vous achetez des carottes en botte, enlevez immédiatement les fanes vertes, car elles absorbent l'humidité et les vitamines de la racine comestible et peuvent provoquer le flétrissement et le durcissement des carottes. Conservez dans une pellicule plastique jusqu'à trois semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur. Vous pouvez acheter des carottes sans les fanes toute l'année durant. Elles sont emballées dans des sacs en plastique transparents. Conservez-les dans leur emballage original comme vous le feriez avec des carottes bottelé. Pour un entreposage prolongé, conservez les carottes au frais et à l'humidité dans une cave à légumes ou tout autre endroit frais.

Carotte mini

Des carottes tout ce qu’il y a de plus normales!

Malgré leur adorable surnom de "bébé carottes", les mini-carottes sont en fait des carottes entières, bien vilaines, bien imparfaites, qu’on a découpées en petits morceaux, sculptées en bâtonnets arrondis, lavées et emballées pour nous servir d’encas (regardez ici le processus de fabrication.)

A l’origine, les mini-carottes sont un stratagème marketing pour écouler les invendus. Mike Yurosek, un agriculteur californien, les a inventées en 1986 parce que l’apparence de la plupart des carottes arrivées à maturité ne donnait pas envie de les acheter.

Dans les années 1980, les supermarchés n’achetaient que les plus belles carottes, obligeant les fermiers à faire du jus ou de la nourriture pour animaux avec les spécimens imparfaits. Selon le Musée américain de la carotte, la plupart étaient purement et simplement jetées, en raison d’une demande trop faible.

Dans l’espoir de donner une seconde vie aux légumes les plus vilains, Yurosek en a jeté quelques sacs dans une trancheuse industrielle de haricots verts qui les a changés en petits morceaux uniformes de 5 cm, après quoi il les a passés à l’épluche-légumes pour les lisser davantage.

Ces bâtonnets soignés sont ensuite arrivés dans les rayons des épiceries californiennes, où ils ont rencontré un succès immédiat.

Céleri

Un peu d'histoire

Le céleri-branche a pour ancêtre une plante médicinale et décorative de Méditerranée appelée ache ou apion. Provenant de la péninsule italienne, les Grecs en faisaient un usage quotidien dès l’Antiquité comme plante médicinale puis aromatique.

Le céleri-branche n’est cuisiné qu’à partir de la Renaissance, mais ce n’est encore qu’un condiment. Après un détour par l’Allemagne, le légume se propage dans les assiettes françaises au cours du XIXe siècle.

Le saviez-vous ?

Nos ancêtres prêtaient au céleri des vertus aphrodisiaques. Deux adages populaires illustrent cette croyance :

  • « Le céleri rend les forces aux vieux maris ».

  • « Si les femmes savaient ce que le céleri vaut à l’homme, elles en feraient chercher jusqu’à Rome. »

Saviez-vous que gorgé d’eau, le céleri figure parmi les légumes les plus faibles en calories ? Pour qu’il reste léger, attention toutefois de ne pas le garnir trop généreusement de trempettes ou d’autres fromages à tartiner !

Saviez-vous que les feuilles de céleri sont comestibles ? Utilisez-les pour parfumer un potage, une salade de verdures ou un bouillon de légumes !

Achat : Le céleri est disponible une grande partie de l’année dans les marchés. Choisissez un céleri aux tiges fermes et cassantes, ainsi qu’au feuillage vert clair.

Conservation : Le céleri se conserve plusieurs jours dans un linge humide au réfrigérateur ou dans un pot rempli d’eau salée. Sinon, les tiges et les feuilles flétrissent et jaunissent très rapidement.

Céleri-rave

Le céleri-rave est un légume à la saveur délicate de noisette, relativement méconnu. Cru ou cuit, il est particulièrement apprécié l’hiver, comme tous les légumes racines. Originaire de la région Méditerranéenne, le céleri-rave n’est pas la racine du céleri commun, mais plutôt une autre variété cultivée pour sa racine renflée. De forme irrégulière, sa taille est comparable à celle d’un gros navet alors que son goût rappelle légèrement le céleri avec un soupçon de noisette. Sous cette apparence quelque peu « étrange », se cache un légume savoureux et passe-partout, qui se consomme aussi bien cru que cuit, et qui pousse même au Québec. Coup de cœur assuré!

Le saviez-vous ?

Le sel de céleri est obtenu à partir du céleri-rave. Pas étonnant que ce légume-racine soit aussi apprécié en hiver pour parfumer en douceur les potages, purées, gratins et ragoûts.

Une grosse boule bosselée et rugueuse, ainsi se présente le céleri-rave qui, malgré son apparence un peu rebutante, peut-être l’allié des plats rustiques comme des mets raffinés.

Achat : Choisissez une boule lourde et ferme, mais pas trop grosse, à la peau claire et pas trop rugueuse, en plus d’être sans tache. Une boule trop grosse sonne creux et a des chances d’être spongieuse et fibreuse.

Conservation : Il se conserve quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, ou dans un endroit frais et humide.

Chicorée

Saviez-vous que la chicorée appartient à la même famille que les marguerites, les tournesols et les pissenlits, celle des « Astéracées » ? Qu’elle a de nombreuses vertus thérapeutiques ? La chicorée, alors que s’approche la période de semis, est une alliée à redécouvrir pour vos jardins et potagers.

Saviez-vous que les racines de chicorée renferment de «l’inuline» une fibre soluble prébiotique ayant entre autres des bienfaits sur la santé digestive ?

Saviez-vous que l’agréable amertume de la chicorée s’allie bien aux vinaigrettes bien relevées (par exemple à la moutarde de Dijon) ou encore au goût sucré des vinaigrettes aromatisées aux fruits, au miel ou au sirop d’érable ?

Chou chinois

Saviez-vous que le calcium du chou chinois est particulièrement biodisponible (c’est-à-dire utilisable pour l’organisme) ? Son taux d’absorption est de plus de 50 % comparativement à environ 17 % pour les légumineuses et 5 % pour l’épinard.

Saviez-vous que le chou chinois appartient à la famille des crucifères au même titre que le brocoli, les choux de Bruxelles et le chou-fleur ?

Chou de Bruxelles

Il semble que ce soit vers le milieu du XVIIe siècle que les Saint-Gillois créèrent un nouvel hybride de chou qui se cultivait verticalement et occupait donc moins d'espace (sur un axe central épais et solide poussent en épis de 20 à 75 petits choux d'environ 3 centimètres de diamètre, nichés à la base des feuilles). Cette culture très rentable occupa rapidement de grands espaces de la région de Bruxelles et valut aux Saint-Gillois le surnom de "Kuulkappers" (coupeurs de choux).

Saviez-vous que le chou de Bruxelles est un des crucifères les plus riches en glucosinolates, de précieux composés photochimiques qui auraient un effet protecteur contre plusieurs types de cancers ?

Saviez-vous que les choux de Bruxelles cuits trop longuement perdent une bonne partie de leurs composés pouvant aider à la prévention des cancers ? Favorisez les cuissons rapides à la vapeur ou dans une petite quantité d’eau !

À quoi ressemble-t-il? C'est un chou format miniature se présentant en grappes sur une tige centrale très rigide.

Chou de Savoie

Saviez-vous que comme les autres légumes de la famille des choux, le chou de Savoie renferme des indoles et des isothiocyanates, des composés au pouvoir antioxydant qui pourraient aider à la prévention de certains cancers ?

Saviez-vous que le chou de Savoie est aussi appelé chou de Milan ? Très décoratives, ses feuilles frisées sont savoureuses dans les soupes et dans les plats mijotés.

Chou nappa

Il ressemble à une grosse laitue romaine, mais de couleur un peu plus pâle. Son goût rappelle celui du chou ordinaire, mais en plus doux.

Saviez-vous que tandis que l’apparence compacte et pommée du chou nappa le rapproche du chou vert, sa texture et son goût assez léger rappelle la laitue ?

Saviez-vous que le chou nappa est idéal pour concocter de savoureux repas à l’asiatique ? Ajoutez-en à vos sautés de légumes et à vos soupes de vermicelles !

Chou vert

Les choux sont cultivés depuis l'Antiquité.

Faciles à cultiver, ils ont longtemps été associés à la cuisine populaire. On retrouve d'ailleurs dans chaque région une recette locale à base de chou. La plus célèbre est peut-être désormais la choucroute dont le chou blanc est finement émincé et conservé dans la saumure.

Saviez-vous que le chou est si faible en calories qu’il s’inscrit parfaitement dans les menus minceurs ? En prime, il est économique et nutritif !

Saviez-vous que le chou vert renferme de la lutéine et de la zéaxanthine, des caroténoïdes au pouvoir antioxydant manifestant une activité protectrice contre la dégénérescence maculaire ?

Chou-fleur

Le saviez-vous que le chou-fleur aurait fait partie des aliments qu'on emportait en bateau il y a quelques siècles, pour éviter le scorbut.

Saviez-vous que le chou-fleur renferme des indoles, composés phytochimiques qu’on trouve dans la plupart des crucifères et qui pourraient aider à prévenir le développement de certains types de cancers ?

Saviez-vous qu’on trouve aujourd’hui des choux-fleurs verts, mauves et même orangés ? Autant de coloris variés qui enjolivent nos assiettes.

Saviez-vous qu'...il y a une différence de goût entre les différentes couleurs de chou-fleur? Les choux-fleurs orange et vert sont plus sucrés que le chou-fleur blanc, alors que le pourpre a une saveur plus douce. Variez donc couleur et goût!

Citrouille

Saviez-vous que la couleur orangée de la citrouille révèle la présence de bêta-carotène ? Comme les autres membres de la famille des cucurbitacées, la citrouille est riche en pro-vitamine A.

Sauriez-vous distinguer la citrouille du potiron ? Bien que semblables, on peut les différencier en observant leur pédoncule. Celui de la citrouille est dur et fibreux alors que celui du potiron est plus tendre et il s’évase à sa base.

Concombre de champs

Originaire de l’Himalaya, le concombre est cultivé en Inde depuis 3000 ans. Cousin des melons et des courges, ce fruit qu’on consomme comme légume est apprécié autant par les petits que par les grands.

Avant l’arrivée de la culture en serre, le concombre du Québec était uniquement disponible de la mi-juin à la mi-octobre. Mais, grâce à cette belle technologie, il est maintenant possible de savourer ce rafraîchissant légume à l’année.

Le concombre produit en serre est très populaire au Québec et constitue une des productions les plus importantes avec celles de la tomate et de la laitue hydroponique. Jusqu’à récemment, seul le concombre anglais était cultivé mais depuis quelques années, on y fait aussi pousser des concombres de type cornichon, mini-concombres et concombres libanais.

Saviez-vous que le concombre se consomme en crudité... mais aussi cuit ? Pour mettre un peu de variété au menu, cuisinez-le comme les courgettes (sauté, braisé, etc.) !

Saviez-vous que c’est dans la peau du concombre que se concentrent les éléments nutritifs ? Une fois bien brossée sous l’eau, elle ajoute un peu de croquant à ce légume rafraîchissant ! Pourquoi s’en priver ?

Cornichon frais

Le saviez-vous ? C’est l’amour de Louis XIV pour le concombre qui rendit le cornichon si célèbre. Voilà d’où ce petit malin tira ses lettres de noblesse dans notre célèbre patrimoine gastronomique

Savez-vous que les cornichons marinés du commerce sont généralement très riches en sodium? En les préparant soi-même à partir de cornichons frais, on peut remplacer une partie du sel par des aromates santé comme les fines herbes!

Saviez-vous que les cornichons appartiennent à la même famille que les melons et les citrouilles? Ils sont tous des cucurbitacées!

Courges

Saviez-vous qu’il existe des courges d’été et d’hiver? Quand on parle de courges d’été, il s’agit de zucchinis, pâtissons, etc. Personnellement, je préfère les courges d’hiver, soit les potagères d’hiver (incluant la citrouille, la courge poivrée et la courge spaghetti), les musquées (incluant la Butternut), les courges géantes, les courges Ayotte et les courges de Siam, quoi que plus rares au Québec.

Saviez-vous que la courge est d'origine nord-américaine? Différentes espèces sont trouvées à l'état sauvage dans le sud-est des États-Unis et au Mexique. Elle a d'abord été récoltée comme légume sauvage avant d'être domestiquée dans le sud des États-Unis environ 4000 av. J.-C. De là, sa culture a conquis tout le Nouveau Monde, arrivant éventuellement à sa limite nord, soit Stadacona (Québec) vers le XIIIe siècle. Cartier l'avait vue dans les champs des Amérindiens lors de son deuxième voyage. Les Espagnols l'ont transmise à l'Europe où elle a rapidement fait tache d'huile. Aujourd'hui, on la cultive sur tous les continents, sauf en Antarctique.

La courge est l'une des «trois soeurs», ces trois légumes cultivés ensemble par les tribus amérindiennes. Plutôt que de faire de la culture en rangs comme les Européens, elles semaient des graines de courge, de maïs et de haricot ensemble. Le maïs, par sa grande taille, servait de tuteur au haricot. Le haricot, en tant que légumineuse, enrichissait le sol pour les deux autres légumes. La courge, par son feuillage dense, avait le rôle de couvre-sol : elle supprimait les mauvaises herbes.

Courge spaghetti

Saviez-vous qu’une fois cuite (de 45 minutes à heure à 180oC (350oF)), la courge spaghetti se défait à la fourchette en longs filaments dorés? Délicieux servis avec votre sauce tomate préférée! Saviez-vous que la courge spaghetti est riche en bêta-carotène et qu’elle contient moins de calories que les pâtes? Un légume vedette pour tous ceux qui surveillent leurs poids!

Courgette

La courgette est le légume d’été par excellence, au même titre que le concombre ou que la tomate.

Il est savoureux, goûteux, plein de vitamines, de nutriments, peu calorique… Voici toutes les vertus de la courgette …

Saviez-vous que...vous pouvez remplacer les carottes râpées par de la courgette râpée dans vos recettes de muffins?

Échalote française

Légume aromatique typiquement français, l’échalote appartient à la famille des oignons. Sa culture est principalement située dans l’ouest de la France et en Bretagne. Présente sur les étals toute l’année, l’échalote dynamise toutes vos recettes au quotidien, tout en vous prodiguant ses bienfaits.

Savez-vous que l’oignon vert est souvent nommé à tord « échalote »? La véritable échalote française est un bulbe, ayant l’apparence d’un petit oignon, qui appartient à la famille des liliacées comme l’ail, l’oignon et le poireau.

Saviez-vous que l’échalote a une saveur plus douce que celle de l’oignon? Elle est idéale dans les préparations à saveur délicate comme les béchamels et les sauces accompagnant les fruits de mer.

Endive

Saviez-vous que la saveur de l’endive est caractérisée par une agréable pointe d’amertume? Si vous désirez l’adoucir, cuisinez-la avec une touche de sirop d’érable ou de miel!

Saviez-vous que l’endive a été développée en Belgique il y a environ 150 ans à partir de racines de chicorée?

Épinard

Saviez-vous que les épinards figurent parmi les légumes les plus riches en fer? Mais comme le fer d’origine végétale est moins bien absorbé par l’organisme que celui d’origine animale, on conseille d’y joindre une source de vitamine C (orange, kiwi, tomate, poivron...) pour améliorer son absorption!

Saviez-vous que l’épinard appartient à la même famille que le quinoa, cette pseudo-céréale à découvrir qui peut être apprêtée comme le riz, l’orge ou le couscous?

Haricot (jaunes et verts)

Le haricot vert vient du nouveau monde cultivé et consommé à l’origine par les Mayas et les Aztèques, il fut introduit en Europe par Christophe Colomb. Au départ consommé en grains crus frais ou séchés, c’est au XVIII ième siècle que les italiens eurent l’idée de le consommer avant maturité sous forme de légumes verts.

Saviez-vous qu'...il y a une différence au goût entre le haricot jaune et le vert?

Le jaune est plus sucré, tandis que le vert a une légère touche d'amertume.

Laitue Boston

Saviez-vous que particulièrement tendre, la laitue Boston est souvent produite en culture hydroponique? Les racines ne sont donc pas dans la terre mais directement dans l’eau, où elles puisent leurs nutriments.

Saviez-vous qu’il est préférable d’ajouter la vinaigrette à la laitue à la toute dernière minute de façon à éviter que les feuilles tendres et délicates deviennent lourdes et imbibées?

Laitue en feuilles

Saviez-vous que la laitue est constituée à 95 % d’eau? C’est la raison pour laquelle elle est si peu calorique... à condition bien sûr de ne pas la noyer de vinaigrette bien huileuse!

Saviez-vous qu’une laitue un peu fatiguée peut servir à préparer de savoureux potages? Pas question de jeter les feuilles qui sont simplement un peu fanées!

Laitue pommée

Saviez-vous que la laitue pommée est croquante et très rafraîchissante? Son goût est assez doux, ne vous gênez pas pour le rehausser de divers aromates parfumés (jus ou zeste d’agrumes, bonne huile extra vierge, fromage, pesto, noix, fruit frais, etc.)!

Saviez-vous qu’il est préférable de déchiqueter la laitue à la main que de la couper au couteau? On évite ainsi le phénomène d’oxydation!

Laitue romaine

Saviez-vous que les feuilles de laitue romaine sont un peu plus épaisses et fibreuses que les autres laitues? Lavez-les juste au moment de la servir de façon à favoriser sa conservation!

Saviez-vous qu’il est important de bien essorer la laitue afin que la vinaigrette adhère bien aux feuilles? La vinaigrette tient mieux sur des feuilles bien sèches que sur des feuilles encore humides!

Maïs

Saviez-vous que...le maïs garde toute sa saveur cuit au BBQ?

Il suffit de le faire cuire sans le peler, seulement enlever les poils à la tête de l'épi, pendant environ 15 minutes de chaque côté.

Melon Cantaloup

Saviez-vous que le melon est délicieux au petit déjeuner, en collation, au dessert... et à l’apéro? Mariez-le au prosciutto, au fromage féta ou aux herbes fraîches! Succès garanti!

Saviez-vous qu’il est recommandé de bien rincer le cantaloup avant de le trancher? On évite ainsi que le couteau amène des bactéries potentiellement présentes vers l’intérieur du fruit.

Melon d’eau (pastèque)

Saviez-vous que vous pouviez incorporer du melon d’eau dans vos salades de fruits? Ajoutez des boules de melon d’eau faites à la cuillère parisienne à vos autres fruits préférés, puis servez-la dans la coquille du demi-melon évidé!

Saviez-vous que tout comme la tomate, le melon d’eau contient aussi du lycopène? Il en renferme des quantités plus modestes, mais suffisamment pour lui donner sa belle couleur rouge!

Oignon espagnol

Saviez-vous que...les oignons espagnols figurent parmi les oignons les plus doux? Choisissez-les lorsque vous concoctez une recette qui nécessite des oignons crus.

Saviez-vous que les oignons doivent être coupés pour dégager leur odeur caractéristique? En effet, c’est par le bris mécanique de leurs membranes que sont libérés les composés aromatiques.

Oignon vert (échalote)

Saviez-vous que nommé à tord «échalote», l’oignon vert appartient à la famille des liliacées comme l’ail, l’oignon et le poireau? Comme ses cousins, il renferme lui aussi de précieux composés soufrés!

Saviez-vous que l’oignon vert est un incontournable de la cuisine asiatique? Il aromatise les bouillons, les soupes, les sautés, les plats de nouilles et les marinades!

Saviez-vous que les oignons renferment des composés soufrés et de la quercétine (un flavonoïde)? Ces substances peuvent aider à la prévention des maladies du cœur et de certains cancers.

Panais

Saviez-vous que...vous pouvez remplacer la carotte par le panais dans presque toutes vos recettes ou encore les mélanger?

Que ce soit pour des salades, des ragoûts, des potages ou des sautés, le panais ajoutera saveur et variété!

Persil

Saviez-vous que le persil est non seulement savoureux et décoratif, mais en prime il permet de diminuer la mauvaise haleine? Gardez donc du persil frais à la portée de la main lorsque vous cuisinez par exemple l’ail ou l’oignon!

Saviez-vous qu’on peut réduire l’utilisation de la salière domestique en ajoutant à nos plats un bouquet de saveurs par les fines herbes comme le persil frais? En prime, on rehausse la teneur en antioxydants de nos recettes.

Poireau

Saviez-vous qu’en plus de ses composés sulfurés (puisqu’il appartient à la même famille que l’ail et l’oignon), le poireau renferme aussi des antioxydants de la famille des flavonoïdes qui contribuent à la prévention des maladies chroniques?

Saviez-vous qu’il est impératif de très bien rincer les poireaux puisqu’ils cachent souvent des petits dépôts de terre que l’on voit difficilement de l’extérieur ?

Pois mange-tout

Saviez-vous qu’un bon truc pour évaluer la fraîcheur d’un pois mange-tout est de le plier en deux? S’il se casse, c’est qu’il est frais et au contraire, s’il se plie plutôt que de casser, c’est qu’il a perdu de sa fraîcheur...

Saviez-vous que la saveur des pois mange-tout cuits paraît plus sucrée que lorsqu’on les consomme crus ?

Pomme de terre

Saviez-vous que bien que des mythes circulent à l’effet que la pomme de terre fait engraisser, sachez qu’aucun aliment en soi ne fait grossir? C’est le surplus de calories qui entraîne une accumulation de kilos. Riche en valeurs nutritives, la pomme de terre mérite une place de choix dans nos assiettes.

Saviez-vous qu’à poids égal, la pelure de la pomme de terre contient 2 à 3 fois plus de fibres que la chair? Lorsque la recette s’y prête, ne la retirez pas!

Pomme de terre bleue

Saviez-vous que sa chair bleue ne résulte pas de l’ajout d’un colorant ni d’une quelconque manipulation génétique? Elle provient plutôt d’un pigment naturel appelé anthocyane (le même qui confère aux bleuets leur couleur bleue).

C’est une pomme de terre tout usage, mais on tentera de la faire cuire avec la peau pour conserver sa belle couleur bleutée et par le fait même, ses précieux antioxydants. Car plus de couleur est synonyme de plus d’antioxydants!

Notez que la pomme de terre bleue est disponible sur nos étals du mois d’octobre à la fin mai.

Rabiole (navet)

Saviez-vous qu’il y a une différence entre le rabiole (navet) et le rutabaga ? Alors que la chair du rabiole est blanche avec un collet mauve et que ses feuilles sont rugueuses, la chair du rutabaga est jaune et ses feuilles sont lisses.

Saviez-vous que le navet, traditionnellement utilisé dans la cuisine paysanne et campagnarde, retrouve ses lettres de noblesse et figure de plus en plus au menu des grandes tables de la province?

Radicchio

Saviez-vous que sa belle couleur mauve témoigne de la présence de flavonoïdes, des pigments qui sont associés à la prévention de différentes maladies reliées au vieillissement?

Saviez-vous que l’amertume du raddichio peut être adoucie lorsque vous le faites braiser doucement ou encore lorsque vous le préparez en salade, mélangé à d’autres verdures?

Radis

Saviez-vous qu’il est possible de rendre les radis moins piquants? Essayez de les peler avec un couteau économe ou avec un couteau d’office! Vous profiterez ainsi d’une version adoucie de ce légume croquant et rafraîchissant!

Saviez-vous que le radis se consomme cuit? Essayez-le tranché et cuit en papillote avec une noisette de beurre et des fines herbes de votre choix!

Rutabaga

Le rutabaga a été largement consommé en temps de guerre. Est-ce pour cette raison qu’il semble moins populaire aujourd’hui? Quoi qu’il en soit, remettez-le en vedette dans vos assiettes pour sa versatilité et son agréable goût sucré!

Saviez-vous que le rutabaga était autrefois nommé «chou de Siam » ou « chou-navet » ? Le rutabaga est effectivement un légume crucifère, comme le brocoli et le chou!

Scarole

Saviez-vous que...vous pouvez utiliser la scarole dans vos plats chauds en l'intégrant à une lasagne végétarienne, à une omelette ou à une farce au ricotta pour garnir le poulet ou les cannellonis?

Tomate

Saviez-vous que comment retirer la pelure des tomates? Plongez-les quelques secondes dans l’eau bouillante ! L’opération en sera d’autant plus facile!

Saviez-vous que la tomate appartient à la même famille que les pommes de terre? Surprenant mais vrai : ces deux légumes sont des solanacées!

Saviez-vous que la tomate est la meilleure source de lycopène dans l’alimentation des Nord-Américains? Le lycopène est un pigment rouge associé à la prévention des cancers de la prostate, du poumon, de la vessie et de la peau.

Saviez-vous que la tomate, cet incontournable de la cuisine italienne, est en fait originaire des Andes en Amérique du Sud ?


© 2016 W. H. Perron.

  • b-facebook
  • Instagram Black Round