• W. H. Perron

Jardinez bio pour limiter les nuisibles

Mis à jour : janv. 14


Les nuisibles sont souvent attirés par les plantes en mauvaises santés qui peuvent être provoqué par le non-respect des règles de base comme le manque ou l'excès d'apport, un compost ou un fumier pas assez mur, l'insuffisance ou excès d'arrosage, pas ou mauvaise rotation des cultures,...

Acariens (incolore-vert-jaune-rouge)

Une 40 d'espèces de plante peuvent être attaqués par les acariens, dans les jardins c'est principalement le jaune que vous trouverez (Tetranychus urticae) et en arboriculture l'araignée rouge (Panonychus ulmi) L'acarien se développe principalement quand il fait chaud, sur des plantes ayant un excès d'azote. En suçant la sève, elle provoque un jaunissement des feuilles. Difficilement visible par leurs petites tailles on peut arriver à les identifier par la présence d'une fine toile d'araignée et principalement après un arrosage du feuillage.

Solutions bio :

  • Arroser régulièrement le feuillage des plantes avec de l'eau.

  • Traiter au purin d'orties en cours de fermentation.

  • Traiter à l'insecticide à base de pyrèthre.

  • Traiter en hiver les arbres à l'huile minérale (destruction des œufs).


Aleurode (mouche blanche)

Les aleurodes peuvent toucher de nombreuses espèces végétales, en intérieur comme en extérieur. Elles ont une petite préférence pour les tomates, melons, choux,.. mais également pour le fuchsia, l'azalée,.. et autres plantes potagères ou ornementales. Elles affaiblissent la plante en suçant la sève et son mielllat permet le développement de la fumagine Il existe plusieurs espèces d'aleurode ou mouche blanche mais venant d’Amérique du sud, elles aiment toutes la chaleur. Trois sont particulièrement à redouter :

  • L'aleurode des serres (Trialeurode vaporarium) : on peut la trouver dans les serres, les châssis ou à l'intérieur des maisons.

  • L'aleurode du tabac (Bemisia tabaci) : peut infester de nombreuses plantes mais plutôt au chaud.

  • L'aleurode du chou (Aleyrodes proletella) : On la trouve principalement dans les jardins potagers ou ornementales.

Solutions bio :

  • Maintenir le sol humide.

  • Aérer les serres et les chassis afin d'y descendre la température.

  • Pièges jaunes (sous serre).

  • Traiter au savon noir.

  • Traiter à l'insecticide à base de pyrèthre .


Altise du chou - puce de terre

Ce petit coléoptère peut parasiter de nombreuses plantes potagères à la fin du printemps (mai - juin) et principalement les choux, radis, navets. N'aimant pas l'humidité, il sortira par temps chaud et sec. Ils pondent leurs œufs au pied des jeunes plants, les larves après éclosion attaqueront les racines de la plante. On reconnait leurs présences en observant les jeunes feuilles criblées de petits trous. Solutions bio :

  • En période de sécheresse arroser fréquemment le pied mais également le feuillage.

  • Traiter à le feuillage à l'insecticide à base de pyrèthre pour éliminer les adultes.

Altise de la pomme de terre - Epitrix cucumeris

Attaque les patates, les aubergines, les tomates, les piments, etc. L'adulte fait de petite trous en mangeant le dessous des feuilles qui deviennent parfois jeunes et meurent. La larve attaque les parties souterraines transmet des maladies de plantes (filosité des tubercules, l'anthracnose, la pourriture, la gale et la variole des tubercules).

Stades nuisibles : larves et adultes

Adultes (1mm) Brun ou noir, saute quand il est dérangé; se nourrit de mauvaises herbes et de feuilles d'arbres jusqu'à la sortie des pousses de légumes; peut-être nuisible pour plus de 2 mois; hiberne dans le sol sous des débris de cultures.

Les œufs sont minuscules, difficile à voir, pondu en juin sur ou dans le sol près de la base des plantes; éclos dans 7-10 jours. La Larve (1cm) est mince et blanche sa tête est brunâtre, elle mange les racines et les tubercules des plantes pendant 2 à 4 semaines. Sa pupe est dans le sol pendant dans 7-10 jours.

Dans nos jardins on peut avoir de 1 à 4 générations

Solutions bio :

  • Sarcler fréquemment pour tuer les œufs et retourner la terre après la récolte afin de tue les adultes.

  • Enlever les mauvaises herbes et les débris végétaux car ces leurs sites d'hibernation.

  • Repoussez-les avec des petites quantités de suie et de chaux agricole (1:1).

  • Saupoudrez les plantes de cendre 2 à 3 fois par semaine, à la rosée du matin.

  • Protéger les semences avec des gazes; semer beaucoup de graines et éclaircir après que les dangers d'attaque du printemps sont passés.

  • Appliquer une solution d'ail ou de la terre diatomée.

  • Placer un écran collant ou des boîtes autour des plants infestés pour capturer les altises quand elles sautent.

  • Entre les rangs, planter des légumes de la famille du chou (Brassicacées).

  • Planter près des plantes qui donnent de tise de la pomme de terre n'aime pas l'ombre); en dernier recours, saupoudrer avec de la roténone.

Anthonome du framboisier (Anthonomus rubi)

Malgré son nom il s’attaque aux boutons floraux du framboisier, du fraisier, de la ronce et du rosier.Les dégâts présentés par cet insecte sont rarement importants, mais en cas de fortes attaques traiter à l'insecticide à base de pyrèthre.

L’adulte est un petit charançon mesurant de 2 à 4mm de long, noir mat. Il possède une longue pièce buccale (rostre), des antennes grêles insérées sur son rostre. Il se nourrit des jeunes feuilles et des pétales des roses. Il passe l’hiver en diapause sous l’écorce ou divers abris. Au printemps suivant il s’accouple. La femelle va introduire un œuf en forant à l’aide de son rostre directement dans le bouton floral encore vert. L’œuf éclot, la larve se nourrit et se nymphose dans le bouton floral, et l’adulte sort ensuite en perforant le bouton floral. Les dégâts sont caractéristiques : les boutons floraux attaqués ne se développent pas, se dessèchent et finissent par tomber. Malgré son nom il s’attaque aux boutons floraux du framboisier, du fraisier, de la ronce et du rosier.

Carpocapse de la pomme (Laspeyresia pomonella), du prunier (Grapholta funebrana)

Le carpocapse est un petit papillon de 14 à 22 mm d`envergure de la famille des tortricidés. L`insecte adulte a un aspect grisâtre. Les ailes antérieures sont grises avec des rubans bruns, et ont à leurs extrémités une large tache brune striées de trois fines lignes dorées. Les ailes postérieures sont quant à elles totalement grises brunes.

Le carpocapse hiverne sous forme de larve dans un cocon, sous l’écorce des arbres ou sur le sol. D’avril à juin, les adultes de première génération apparaissent. Les pontes se font environ 5 jours après l’accouplement, lorsque la température dépasse les 15 °C avec une humidité de l’air de plus de 60 %. La larve connaît d'abord un stade dit baladeur. Elle pénètre dans un fruit qu’elle quitte à la fin de son développement pour tisser un cocon dans un abri. Les dégâts peuvent être importants. Une des caractéristiques est la chute des fruits car la larve se développe dans le fruit puis migre jusqu’aux pépins. Ensuite, soit elle se nymphose et donne un papillon de deuxième génération, soit elle entre en diapause.

Solutions bio :

  • Bande de glu sur le tronc.

  • Piège à phéromones.

Charançon du chou (Ceuthorrhynchus pleurostigma)

Il peut également attaquer la betterave ou le radis. Les dégâts présentés par cet insecte sont rarement importants, mais en cas de fortes attaques traiter à l'insecticide à base de pyrèthre.

Les pontes sont déposées dans les pétioles et les larves migrent plus ou moins rapidement vers la moelle des plantes qui peuvent supporter ces hôtes sans dommages.

Doryphore de la pomme de terre - Leptinotarsa decemlineata

Attaque la pomme de terre, la tomate, l'aubergine et plusieurs mauvaises herbes. Défeuille rapidement la plante et laisse un dépôt noir sur les feuilles en mangeant. Transmetteur des maladies telles que la filosité des tubercules, flétrissure bactérienne.

Stades nuisibles : larves et adultes

Adulte (1 cm) est corpulent, ovale; 10 rayures jaunes et 10 rayures noires sur son dos convexe. Les œufs sont jaune; pondu en amas (12 ou plus) sous les bouts des feuilles, se retrouve pendant une période de 4 à 5 semaines; éclos dans 4 à 9 jours. La larve (1.3 cm) est rouge et arquée avec 2 rangées de points noirs sur chaque côté de l'abdomen; tête notre; arrive à maturité dans 2 à 3 semaines. Va dans le sol et l'adulte émerge après 5 à 10 jours.

Génération: 1 à 4 par année, l'adulte hiberne dans le sol à 20-25 cm de la surface.

Solutions bio :

Ramasser à la main.

Cultiver des variétés résistantes.

Planter entre les rangs de l'ail, des œillets d'Inde, de l'ortie et des haricots.

Planter du raifort sauvage (en contenants; pour empêcher des rangées.

Faire un paillis avec 30 cm de foin ou de paille.

Vaporiser avec du "bug juice" (mélanger des larves et des adultes de doryphore, de l'eau et du savon liquide).

Saupoudrer de terre diatomée Épandre de la roténone en dernier recours.

Limace - Slug - Limacidae (Mollusca)

Attaque la famille du chou, la laitue, la patate, les fleurs, les petits fruits, etc. La limace est active la nuit; elle mange les feuilles en laissant une traînée visqueuse (brillante quand elle est sèche); se nourrit de racines en hiver.

Stade nuisible : Adultes

Adultes ou immature (jusqu'à 20 cm): Visqueux, corps mou sans patte; ressemble à l'escargot sans coquille; peut vivre plus d'une année; se cache dans des endroits abrités et humides durant le jour. Les œufs sont pondus en masse dans les endroits humides et tenus ensemble par une substance gluante; éclos en 1 mois.

Solutions bio :

  • Éliminer les abris en ne laissant aucun tas de déchets de plantes ou de mauvaises herbes pourrir dans le jardin

  • Enlever régulièrement les limaces se cachant sous les planches, feuilles de laitue touchant le sol, etc. ou les ramasser la nuit avec une lampe de poche

  • Saupoudrer de la terre diatomée sur les feuilles et aux aires de repos

  • Appliquer de la cendre de bois ou du sable fin sur le sol autour des plants et du jardin (irrite leur corps)

  • Déposer de la bière éventée dans des assiettes légèrement enfouies dans le sol ou des boîtes de conserves au niveau du sol, à la périphérie du jardin; elles seront attirées et se noieront. Vider chaque matin et répéter

  • Protéger les crapauds qui les avalent; entourer le jardin d'une barrière faite de broche à poule

  • à maille fine; l'enfoncer 5 cm dans le sol et la laisser dépasser de 15 cm au-dessus du sol en recourbant les 5 cm du haut vers l'extérieur.

Livrée d'Amérique - Eastern tent caterpillar - Malacosoma americanus

La chenille attaque les feuilles des cerisiers sauvages, pruniers sauvages, pommiers et autres arbres du verger. Affaiblit mais tue rarement les arbres.

Les populations fluctuent grandement; leurs cycles varient habituellement entre 7 et 10 ans dépendamment des contrôles naturels.

Stade nuisible: larves

Adulte (4.5 cm d'envergure): Papillon brun-jaunâtre à brun-chocolat foncé (femelle plus pâle), avec deux rayures blanches et obliques sur les ailes.

Œuf : À l'intérieur d'une gaine ou d'un étui luisant brun foncé de 2 cm de long (150 à 350 œufs) entourant les branches des arbres susceptibles; pondu à l'automne.

Larve (5 cm): Chenille noire avec des rayures blanchâtres sur le dos et des marques bleues, jeunes et brun-rouges; poils clairsemés; font une toile commune dans les fourches des arbres; mature dans 4 à 6 semaines.

Pupe: Dans un cocon dur, jaune-blanc sur le tronc des arbres, clôtures, débris et sur le sol. Un papillon sort après 2 semaines.

Génération : 1 hiberne sous forme d'œuf.

Solutions bio :

  • Enlever les nouvelles toiles filées dans les arbres, au printemps, en les essuyant avec un linge imbibé de kérosène (non allumé!).

  • Détruire les étuis et les cocons à l'automne ou à l'hiver (ne pas confondre avec les cocons fuselés de la mante religieuse car c'est un insecte bénéfique).

  • Vaporiser les chenilles avec du Bacillus thuringiensis.

  • Utiliser des trappes à lumière (insecticide électrique) pour capturer les adultes.

  • Saupoudrer de terre diatomée.

Mineuse de l'épinard - Spinach leaf miner - Pegomya hyoscyami

Attaque l'épinard, la betterave, la betterave à sucre, la laitue, la carotte, le panais, le céleri, la butte à carde et plusieurs mauvaises herbes comme le chénopode blanc, la morelle noire et la stellaire moyenne. Se nourrit entre, et non au travers, la surface des feuilles. Les tunnels creusés sont d'abord étroits et sinueux; puis s’élargissent, à mesure que la larve grossit, pour former des taches blanches remplies d'excrément foncé; peut rejoindre les tunnels d'autres larves. Les larves peuvent retarder la croissance des plantes.

La mineuse est favorisée par une température fraîche et humide. La première génération fait la plupart des dommages.

Stade nuisible: Larves

Adulte (6 mm): Mouche mince, grise avec des poils noirs; commence à émerger en avril ou mai. Les œufs (0.8 mm): Blanc, ovale, sculpté; 2 à 20 pondus en masse en dessous des feuilles; éclos après 3 à 5 jours; la femelle pond près de 300 œufs dans un mois ou plus.

Larve (près de 8 mm): Asticot vert pâle à blanchâtre avec une tête pointue (d'autres groupes de mineuses ont la tête foncée dans une capsule); mange le tissu entre les surfaces des feuilles; peut aller d'une feuille à l'autre. Lorsque la larve a atteint sa pleine grosseur (1-3 semaines), elle tombe sur le sol pour devenir pupe. Pupe: Se retrouve habituellement dans les premiers 5-6 cm du sol; parfois dans les déchets sur le sol; rarement dans les tunnels creusés par la mineuse dans les feuilles. L'adulte émerge après 2-4 semaines ou (s’il s'agit de la dernière génération) après l'hiver.

Génération: 2 à 4 par année

Solutions bio :

  • Ramasser les feuilles endommagées et les brûler ou les composter; habituellement, la plante s'en remet;

  • Détruire les résidus de cultures et les mauvaises herbes susceptibles autour;

  • Retourner la terre au printemps peut être bénéfique;

  • Les épinards cultivés tard dans la saison peuvent échapper aux dommages;

  • Les larves vent très sensibles aux guêpes parasites (celles-ci contrôlent habituellement la 2e à la 4e génération et sont favorisées si certaines fleurs sont présentes dans et autour du jardin comme le persil, l'aneth et la carotte sauvage.

  • Une grosse pluie d'été peut laver les œufs et tuer les chrysalides; un arrosage violent peut avoir le même effet.

Mouche du chou - Cabbage maggot - Hylemya brassica

Attaque la famille du chou, le céleri et la betterave. La larve creuse à travers ou mange la surface des racines en laissant des sillons brunâtres. Les plantes deviennent rabougries, les feuilles inférieures se décolorent, se fanent plus souvent au soleil et meurent également plus souvent.

Peut introduire des maladies bactériennes et fongiques telle la pourriture molle, jambe noire.

Stade nuisible : larves

Adulte (O.6 cm) ressemble à une petite mouche; il commence à émerger en avril. Les œufs sont petits et blancs éclos en 3 à 7 jours. L’adulte pond dans le sol ou à la base des plantes.

Les larves (0.6 cm): Asticot blanc, sans patte; arrondi à l'arrière et pointu l'avant; devient chrysalide (pupe) après 3 à 4 semaines. La pupe (0.6 cm) se retrouve dans le sol entre 3-15 cm de profondeur; l'adulte émerge après 2 ou 3 semaines ou hiberne dans le sol.

Génération: 2 à 4 par année

Solutions bio :

  • Placer des boîtes de conserves, remplies de cendre de bois franc, dans le sol autour des tiges.

  • Incorporer une bonne quantité de cendre de bois franc près des radis.

  • Disposer un paillis de feuilles de chêne ou un carré de papier goudronné à la base des tiges lors du repiquage des plants.

  • Recouvrir les couches avec du coton à fromage pour empêcher les adultes de pondre autour des plants.

  • Utiliser les radis comme appât et enlever les racines avant que le cycle de l'insecte soit complété.

  • Faire la rotation avec des cultures non-susceptibles (e.g. légumineuses, grains) et attendre 3 ans entre les plantations de choux.

  • Appliquer de la terre diatomée sur les racines lors de la transplantation.

  • Repiquer à la mi-juin car les plants vent moins sensibles.

Perce-oreille européen - European earwig - Dermaptera

Généralement bénéfique, car il mange des débris organiques, larves d'insectes, escargots, etc.

Mais il infeste occasionnellement les fleurs ( dahlias, œillets, chrysanthèmes, œillets d'Inde) et les légumes (laitue, céleri, patate, betterave, fève, fraise).

Les nymphes mangent les semis et font des trous dans les feuilles des fleurs et légumes; les adultes mangent les étamines, la base des pétales des fleurs et les fruits mûrs du verger.

Stades nuisibles : adultes, nymphes

Adulte (1.5 cm) est brun foncé, mince, allongé; paire de pinces à l'arrière; court plus souvent qu'il vole; il recourbe son abdomen et dégage une odeur quand il est dérangé; ressemble un peu aux Staphylinidées bénéfiques qui n'ont pas de pinces. Les œufs sont blanc, environ 30 sont pondus dans des nids souterrains et couvés par la femelle, ils éclosent en avril. Les nymphes sont gardées par la femelle, en bas âge. Elles se développent graduellement et devient adulte en juillet.

Génération: 1 à 2 par année, ils hibernent comme adulte ou comme œuf.

Mesures Préventives:

  • Enlever les coupures de gazon.

  • Enlever toutes les cachettes (où c'est noir, humide et frais).

  • Cultiver le plus tôt possible au printemps pour exposer les œufs à la surface afin qu'ils soient détruits.

  • Exposer les adultes à la surface pour attirer les prédateurs (les oiseaux).

  • Commencer votre potager le plus tôt possible.

Solutions bio :

  • Mettre de la terre diatomée dans des cachettes telles: des fissures et des fentes, autour et sur les tas de bois, autour des fondations et du garage, dans les pattes tubulaires des meubles de parterre, autour et dans la niche à chien, ne pas arroser le gazon après l'application de terre diatomée et ne pas l'appliquer durant une journée venteuse.

  • Arroser directement les perce-oreilles de liquide à vaisselle dilué quand on les voit seuls ou ensemble; n'arrosez pas votre gazon de pesticides pour supprimer les insectes car vous tuerez par le fait même tous les insectes bénéfiques, occasionnant un déséquilibre écologique sur votre terrain.

  • Disposer des pièges faits de journaux roulés, de tubes de bambou, de rouleaux de papier de toilette en carton et les remplir de beurre d' arachide, d'huile de poisson, d' huile végétale ou de terre diatomée; chaque matin, frappez doucement les pièges pour déloger les perce-oreilles et laissez les tomber dans de l'eau savonneuse pour les détruire.

  • Placer d'autres pièges faits d'huile de maïs, d'huile de poisson avec de l'eau ou du vinaigre (moitié: moitié) dans une petite cannette enterrée, laissant l'extrémité dépassée du sol.

  • Les deux sortes de pièges peuvent être mis dans le jardin parmi les fleurs et les légumes; placez-en aussi en dessous des arbres et des arbustes et près des endroits où ils se cachent.

  • Disposer un sceau d'eau savonneuse dans le jardin où ils grimperont et se noieront.

  • Placer deux planches cannelées sur leur côtes, rainure à rainure.

  • Mettre des petite pots à fleurs bourrés de paille et l'envers sur un piquet.

  • Utiliser du "bug juice": mélangez des perce-oreilles avec de l'eau dans un mélangeur et arroser d'autres perce-oreilles avec cette préparation.

Piéride du chou - Imported cabbageworm / cabbage butterfly - Pieris rapae

Attaque la famille du chou, la laitue et les capucines. Fait de grands trous dans les feuilles; creuse dans les têtes plus tard dans la saison, laissant derrière des dépôts d'excréments verts.

Stade nuisible: larves

Adulte (5 cm d'envergure) est un papillon blanc ayant 3-4 taches noires sur chaque aile.

Il ponds séparément à l'envers des feuilles de petit œuf rond et jaune:

Il éclos en 7 jours ou plus. La larve (4 cm) est une chenille verte, veloutée avec des bandes oranges sur l'arrière et jaunes, brisées sur les côtés; se nourrit pendant 15 jours puis devient chrysalide. Son cocon tenu par un fil sur les feuilles, tiges ou autres objets. L’adulte émerge en 10 jours.

Génération: 2 à 3 par année hiberne sous forme de pupe dans les débris des plantes.

Solutions bio :

  • Ramasser à la main.

  • Saupoudrer les plantes humides, tôt le matin, avec des cendres de bois, du sel (l c. à thé dans 2 litres d'eau), de la farine de seigle, du lait sûr ou une infusion d'ail.

  • Pulvériser de la terre diatomée ou du Bacillus thuringiensis.

  • Ramasser tous les débris dans le jardin.

Pyrale du maïs - Européen corn borer - Ostrinia Nubilalis

S'attaque au maïs, piment, aubergine, betterave, haricot, patate, tomate, avoine, fève de soja, fleurs variées c’est-à-dire chrysanthème, dahlia, glaïeul et certaines mauvaises herbes.

La larve creuse des trous dans les tiges et laisse de fines sciures tout autour. Elle brise les tiges et les soies et attaque aussi les épis et les feuilles. Plusieurs larves peuvent infester un plant.

Stade nuisible: larve

Adulte (2-5 cm d'envergure): Papillon couleur chamois avec des bandes ondulées à travers les ailes (male plus petit et plus foncé); apparaît de mai à août; nocturne. Œuf : Blanc à jaune; pondu en masse aplatie (5 à 50), à l'envers des feuilles basses; éclos en 7 jours. Larve (3 cm): Chenille couleur chair avec des taches brunes peu apparentes et une tête notre; hiberne dans les tissus des plants (e.g. dans la base du plant près du sol) et pupe à cet endroit au printemps. Pupe: Au printemps, perd son cocon dans la cavité où la larve a hiberné.

Génération : 1 à 2 par année.

Solutions bio :

  • Planter des variétés résistances

  • Faire la rotation avec des légumineuses, par exemple

  • Retourner les tiges dans la terre à l'automne ou les déchiqueter et les enterrer au début du printemps

  • Ramasser à la main en fendant la tige en-dessous du trou fait par la larve (à l'aide des ongles) et l'enlever

  • Utiliser des trappes à lumière (insecticide électrique) pour capturer les adultes

  • Appliquer du Bacillus thuringiensis

  • Planter plus tard

  • Utiliser un parasite comme la mouche tachinide (Lydella thompsoni).

Sphinx de la tomate - Tomato hornworm - Manduca quinquemaculata

Attaque la tomate, le piment, la patate, l'aubergine et le tabac. Mange les fruits mais surtout les feuilles.

Stade nuisible : larves

Adulte (12 cm d'envergure): Papillon nocturne, brun grisâtre, il siphonne le nectar. Il sort de sa chrysalide à la fin du printemps. Œuf: Rond, verdâtre; pondu séparément sur l'envers des feuilles. Larve (10 cm): Verte avec des barres obliques blanches et une "corne" à l'arrière de l'abdomen; peut ressembler une feuille enroulée; se repère par les excréments verts foncés qu'elle laisse sur le sol en dessous du plant; se nourrit voracement pour 3 à 4 semaines et devient ensuite chrysalide.

Pupe (7 cm) : Brun foncé, dure et en forme de fuseau; se tient de 10 à 12 cm dans le sol; hiberne sous forme de pupe.

Génération: 1 à 4 par année.

Solutions bio :

  • Ramasser à la main et mettre dans l'eau savonneuse à moins qu'il soit couvert de cocons blancs (indique la présence du parasite braconide-un moyen de contrôle naturel efficace)

  • Enlever les résidus de culture juste après la récolte (réduit les populations hibernantes)

  • Vaporiser les jeunes larves de Bacillus thuringiensis1 (ou de roténone, en dernier ressort)

  • Trapper les adultes avec des pièges à lumière (insecticide électrique)

  • Repousser avec l'œillet d'Inde, la bourrache et le persil comme plantes compagnes

Ver-fil-de-fer / Taupin Wireworm / Click beetle - Elateridae

Très nuisible et difficile contrôler; s'attaque au maïs, patate, betterave, fève, laitue, chou, carotte, oignon, pois, navet, grains et herbes. Mange les parties souterraines, tiges, racines et graines. Les plants ne germent pas ou portent clairsemés puis meurent ou flétrissent dans la saison.

Stade nuisible : larves

Adulte (1.5-2 cm): un long scarabée brun ou noir qui émet un son en volant; il se retourne quand il est placé sur le dos. Il vit 10-12 mois sur ou sous la terre, mais il peut voler. Ne pas confondre avec les coléoptères bénéfiques. Œuf pondu seul, dans un sol humide, en mai-juin; éclos en quelques jours ou en quelques semaines. La larve (3.5 cm) est dure, brillante, articulée, mince, jaunâtre à brune; se retrouve toute l'année dans la plupart des sols, vit de 2 à 5 ans, se déplaçant seulement de quelques mètres durant cette période; peut piquer quand on la saisit dans la main. Pupe: se retrouve dans le sol à la fin de l'été et l'adulte émerge le même automne.

Solutions bio :

  • Éviter de planter des cultures susceptibles si le jardin est situé a un emplacement où du gazon poussait auparavant.

  • Si le gazon est incorporé dans le sol, il devrait idéalement être coupé, empilé, composté et retourne au sol seulement quand il est bien décomposé.

  • Faire une rotation des cultures.

  • Retourner les premier 25 cm de sol très tôt au printemps, le laissant ainsi pour quelques semaines.

  • Faire des appâts avec des morceaux de patates en plaçant la face coupée vers le bas, à 5-10 cm de profondeur, puis on surveille; ou encore, perforer les patates et les empaler sur des battons, puis les enfouir à 2 ou 3 cm de profondeur; en secouer régulièrement les vers dans de l'eau savonneuse.

  • Ramasser sous des planches reposant sur la surface du sol.

Ver-gris - Cutworm - Noctuidae (plusieurs espèces)

La larve attaque la famille du chou, le maïs, la tomate, le haricot, le piment, la courge, etc. Elle coupe la tige des plants près du sol; certaines espèces grimpent et mangent les feuilles.

Les dommages sont surtout importants lors de la levée, de la plantation et de la transplantation des semis.

Stade nuisible: larves

Adulte (jusqu'à 5cm d'envergure): Papillon avec des ailes gris foncé aux marques variées.

Les œufs sont pondu séparément ou en groupe sur les tiges et les gaines des feuilles. Larve (2-5 cm) est dodue, ayant un corps mou et de couleur terne, quelques-unes ont la peau rude; se nourrit la nuit et se cache la base des plants, près de la surface du sol (3 cm) durant le jour; se met en boule quand elle est dérangée; peut hiberner dans le sol ou sous les débris, etc. (La plupart des espèces ont seulement une génération). Pupe: Dans le sol, émerge après 1-8 semaines ou après l'hiver (espèces à générations multiples).

Génération: 1 à 2 par an, la plupart hiberne comme larve.

Solutions bio :

  • Placer une canne de conserve, un verre de plastique, un col en carton ou une feuille de métal autour de la tige des plants lors de la transplantation ; laisser dépasser le col d'au moins 5 cm de la surface du sol et l'enfoncer à au moins 3 cm sous le sol.

  • Mettre un cure-dent ou une baguette contre la tige des plants (cette pratique dérange leur habitude de couper).

  • Biner autour des plants, tôt dans la saison, pour exposer les vers.

  • Ramasser la nuit à l'aide d'une lampe de poche, sur la surface du sol ou sur les plants.

  • Appliquer de la terre diatomée ou du Bacillus thuringiensis sur la terre autour des plants.

  • Labourer l'automne.

  • Enlever les mauvaises herbes et les récoltes à la fin de l'été ne pas le mettre dans le compost.

  • Épandre des coquillages d'œuf broyés, du calcaire, de la cendre, du soufre agricole au pied des plants.

  • Faire des appâts avec du son, de la mélasse et de la bière.

  • Placer un paillis de feuilles de chêne autour des plants.


© 2016 W. H. Perron.

  • b-facebook
  • Instagram Black Round