• W. H. Perron

Entretien des outils de jardin


La fin de l'hiver est la saison idéale pour trouver le temps de s'occuper de ses outils de jardinage. Les outils de coupe, souvent susceptibles d'abriter diverses maladies, devront être désinfectés avant de reprendre du service.



Si vous aimez jardiner, vous avez probablement investi dans un certain nombre d’outils Des pelles, fourches, sécateurs et autres qui semblent être à toute épreuve mais qui, s’ils ne sont pas convenablement entretenus, peuvent vite s’abimer au fil des utilisations.

Le contact avec la terre, l’usure, la rouille peuvent les détériorer, sans parler des risques de blessures pour le jardinier et la propagation de maladies pour les plantes. Pour éviter cela et préserver longtemps vos outils de jardin, un entretien régulier s’impose !


Les outils à main


Les outils de jardin à manches doivent être nettoyés d’une façon particulière. Il faut tout d’abord retirer la terre séchée sur les bêches, pelles, binettes, fourches, coupe bordure en demi-lune ou râteaux à gazon. Pour ce faire, faites trempez pour quelques heures, les parties en métal dans un bac rempli d’eau et d’eau de Javel.

Pour les taches tenaces, vous pouvez utiliser un dégraissant à l’aide d’un chiffon. Assurez-vous de bien sécher tous les outils afin d’éviter toute accumulation d’humidité.

Ils sont généralement pourvus de manches qui nécessitent une attention particulière.

L'usure des manches se présente le plus souvent au niveau des fixations, resserrez les vis ou changez-les s'il y a lieu de le faire. Pour empêcher les manches de bouger, il suffit de les mettre dans l’eau pour une nuit ainsi le bois gonfle et cela l’empêchera de bouger.

Pour rajeunir vos vieux manches en bois non vernis, un léger ponçage avec un papier verre et appliquez un peu d’huile de lin afin de les nourrir et de les protéger.

Un léger ponçage au papier verre avec un peu de paraffine peut rendre leur jeunesse aux vieux manches, sinon vous pouvez vous contenter d'enduire le bois avec un chiffon imbibé d'huile de lin.

Ils méritent d'être affûtée périodiquement pour votre bonheur. C'est une tache facile mais cela doit être fait sur des outils propres. Nettoyez-les à l'eau claire pour enlever les résidus et bien les sécher. Il suffit de passer par la suite leur pointe en fer à la meule tout en respectant l’angle d’affûtage. Il est également possible d’utiliser une pierre à aiguiser ou encore une simple lime.



Les outils coupants

Pour ce qui est de l'entretien du sécateur, coupe-branches, scie de jardin, ébrancheurs, cisailles, taille-haies, les lames demandent un traitement particulier avec de l'alcool de bois. Vous faites ainsi d'une pierre deux coups puisque tout en débarrassant les lames des résidus résineux, l'alcool joue un rôle de désinfectant en s'attaquant aux éventuelles bactéries ou virus contractés avec les plantes malades. Ensuite, rincez et essuyez soigneusement les parties métalliques avec un chiffon sec pour éviter qu’elles ne rouillent.

Les outils de coupe sont munis d'une lame, constamment au contact des plantes lorsqu'elle est utilisée. Lors de la taille de végétaux porteurs de maladies, notamment cryptogamiques, bactériennes ou virales, les outils peuvent être contaminés. En taillant directement une autre plante juste après, celle-ci, fragilisée par la coupe qui offre une porte d'entrée aux maladies, risque d'être atteinte à son tour.

Un nettoyage annuel ainsi que des opérations ponctuelles sur vos outils de coupe, notamment après chaque intervention sur une plante malade, permettront d'éviter cette propagation.

En plus du nettoyage, l'affûtage des lames peut s'avérer nécessaire. L'usage de la pierre fine est le plus pratique mais si l'usure est assez avancée, il faudra recourir à l'emploi d'une lime fine afin de restaurer le biseau. Pour se faire, immobilisez la lame dans un étau, passez dessus un peu d'huile et limez progressivement en respectant l'angle du biseau. N'oubliez pas de graisser les axes et le ressort avec de la vaseline ou de la graisse consistante.

Pour redonner ses couleurs à vos sécateurs sont rouillés ou très usés, plongez-les dans un mélange d'huile 2/3 et de pétrole 1/3, un sécateur.




Comment désinfecter les outils de coupe ?

Nettoyez tout d'abord les manches et les lames de vos outils avec une brosse à poils durs afin d'éliminer les résidus de terre pour vous assurer un travail propre par la suite. Lavez-les au savon noir, puis passez les manches à l'huile pour les nourrir s'ils sont en bois.

Munissez-vous d'alcool à 90° ou d'alcool à brûler et d'un vieux chiffon.

Frottez toutes vos lames avec un de ces produits afin d'éliminer, virus, bactéries ou champignons qui pourraient y résider.

Si nécessaire, mettez un peu de lubrifiant WD-40 sur les mécanismes des sécateurs afin qu'ils s'ouvrent et se ferment facilement.

Suspendez vos outils dans un local propre et ventilé en attendant leur usage futur.

A savoir

Comme nous l'avons vu la désinfection des outils de coupe ne doit pas intervenir seulement une fois par an. Après chaque opération sur une plante malade, n'hésitez pas à désinfecter vos outils de coupe. Même si cela semble contraignant n'hésitez pas à effectuer ce simple geste, il en va de la santé de votre jardin !


Comment entretenir votre tondeuse thermique en 8 étapes seulement ?

Dans le courant du mois de mai ou juin, les tontes de la pelouse reprennent. La tondeuse thermique, mise au repos forcé depuis l’automne dernier, réclame un minimum d’entretien pour repartir du bon pied pour une saison de plus. Elle encaissera ainsi mieux la cadence des tontes hebdomadaires imposées. Un entretien facile à réaliser soi-même, sans grand bagage technique.



Matériel à prévoir:

  • une brosse à poils souples,

  • un jet d'eau muni d'une lance ou un nettoyeur haute pression,

  • un couteau à peindre ou une spatule,

  • de la graisse,

  • un jeu de clés à douilles,

  • une pince multiprises,

  • une petite brosse métallique,

  • un bidon d'huile neuve pour tondeuse 4 Temps,

  • un entonnoir,

  • un large récipient,

  • un chiffon.

De quel côté pencher une tondeuse à gazon ?

Pour opérer plus facilement, basculez la tondeuse sur le flanc en relevant le côté du filtre à air. Cela évite de noyer le moteur de la tondeuse thermique et de le redémarrer plus facilement après révision.

Étape 1 : Nettoyez le carter de coupe Si vous ne l'avez pas fait avant de remiser la tondeuse pour l'hiver, commencez par nettoyer consciencieusement le carter de coupe. Grattez à sec à l’aide d’une spatule pour décoller des plaques de tontes sèches. Lavez ensuite le carter au jet d'eau en brossant pour éliminer les restes d’herbes et de terre encore collées ou au jet à haute pression.

Si le carter est en acier, séchez-le avec un chiffon pour limiter l’apparition de rouille.



Étape 2 : Nettoyez le bac de ramassage

Certains bacs de ramassage ou paniers souples de tondeuses se démontent pour faciliter leur entretien. Il faut savoir qu’un panier bouché se traduit par une baisse de puissance d’aspiration, donc de puissance. L’évacuation des déchets de tonte est réduite. Il ne faut donc pas négliger cette étape.


Étape 3 : Graissez les pignons de roue

Déboulonnez chaque roue pour nettoyer le pignon d’entraînement, vérifier son état, éventuellement le changer et, dans tous les cas le graisser. Vérifiez également le câble d’accélérateur, en particulier le fait qu’il coulisse bien dans sa gaine. Versez une goutte d'huile pour aider à réduire les frottements.

Si la tondeuse est auto-tractée, n’oubliez pas d’huiler le câble d'embrayage. Actionnez les manettes plusieurs fois à vide pour diffuser le liquide.


Étape 4 : Affûtez la lame de coupe

Avant toute chose, vérifiez que le robinet d’essence est fermé et retirez la bougie pour prévenir tout risque d’accident. Démontez la lame de coupe en bloquant la rotation à l’aide de cales en bois.

Une meule d’affûtage électrique est redoutable d’efficacité mais une lime suffit à redonner du tranchant à la lame. Remontez-la en la couvrant d'une fine pellicule de graisse pour la protéger de la corrosion.



Étape 5 : Nettoyez ou remplacez le filtre à air

Un petit récipient rempli d’essence, que l’on applique au pinceau, puis un séchage à l'air comprimé (soufflette du compresseur) devraient suffire à remettre en état le filtre. Dans le cas contraire, remplacez-le. Un filtre sale ou pire, troué, entraîne une perte de puissance moteur et donc des difficultés de tonte.


Étape 6 : Vidangez l'huile

Basculez la tondeuse pour que l'huile sale s'écoule au-dessus d'un récipient récupérateur et laissez ainsi jusqu'à arrêt complet du filet d'huile. Remplacez-la aussitôt par de l'’huile neuve et adaptée à votre tondeuse en vérifiant bien, à l’aide du témoin, le niveau. Vissez le bouchon.



Étape 7 : Nettoyez la bougie Dévissez et frottez la bougie avec une petite brosse métallique. Si la couleur du culot a jauni, remplacez-la. Vérifiez aussi l'écartement des électrodes et resserrez légèrement si celui-ci a bougé.





Étape 8 : Remettez en route

Remplissez enfin le réservoir de carburant propre, ouvrez le robinet d’essence et démarrez la tondeuse à l'air libre.

105 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout