• W. H. Perron

Associer fleurs, herbes aromatiques et légumes pour protéger votre jardin

Mis à jour : janv. 14


Pourquoi séparer fleurs, les fines herbes et légumes ? Aujourd'hui le jardin est devenu un véritable lieu de vie et de détente. Et le potager n'est plus un simple lieu de production, mais aussi un lieu de couleur et de beauté. Mais pour joindre l'utile à l'agréable, il faut faire des choix judicieux... Zoom sur le compagnonnage au potager !

Au jardin, les fleurs et plantes aromatiques sont une aide précieuse au jardin. Elles sont souvent mises de côté dans notre jardin, grave erreur ! Plantez-les en plein milieu de vos légumes, elles aident à attirer les pollinisateurs et à lutter naturellement contre les insectes indésirables. Plantez-en au moins 1/3 et choisissez bien vos variétés. Explications et conseils en détails pour réussir.

Pourquoi mettre des fleurs et plantes aromatiques dans le jardin potager ?

Pour attirer les pollinisateurs.

Sans eux, point de récoltes. Les fleurs vont attirer bourdon, abeille, papillon et autres insectes qui polliniseront vos plantes qui donneront de nombreux légumes. Pour cela choisissez des plantes mellifères comme l’Achillée Millefeuille qui attire les papillons ou la Chrysanthème comestible.

Dans les rayons des magasins de jardinage, la gamme des plantes mellifères à cultiver au jardin s'est considérablement élargie. Les plantes mellifères sont source de nectar pour les abeilles et les attirent. Elles favorisent la pollinisation de fleurs de plantes potagères. Fleurs de tomates, de haricots, de poivrons ou encore d'aubergines sont ainsi fécondées, et fructifient pour donner de délicieux légumes.

Pour lutter contre les maladies et les insectes indésirables.

Certaines fleurs ont des propriétés attractives ou répulsives contre les insectes. C’est le cas de la capucine qui attire à elle les pucerons qui laisseront tranquilles vos légumes. Tandis que la Tagète fait fuir les insectes et nématodes du sol par ses racines sécrétant des substances non appréciées de ces petites bêtes.

Pour dérouter les sens olfactifs et visuels des insectes nuisibles. Les fleurs, comme pour les aromatiques ont des tailles et odeurs différentes, surtout l’œillet d’inde. Placé au milieu du potager, il déroute les insectes de la merveilleuse piste d’atterrissage qu’offre une rangée de poireau, de salades ou autres… De même, la haute taille d’une bourrache, par exemple, déroute parmi les fraises.

Des plantes aromatiques, comme le thym serpolet ou le basilic, intercalé entre les rangs de légumes, éloigneront avec leur parfum les mouches qui attaquent les carottes.

Ainsi, les fleurs utiles au potager sont nombreuses : asters, pourpiers, soucis, capucines, mufliers, zinnias, reines marguerites, belles de jour... Elles seront efficaces et agréables en bordure du potager ou à proximité des légumes.

Fournir de la matière organique aux légumes.

Sur un coin du jardin, avant de mettre en place des légumes, la phacélie, une plante intermédiaire, semée en avril, pousse très vite, étouffe les mauvaises herbes et, avec ses jolies fleurs mauves, attire les insectes pollinisateurs. Pour que la phacélie ne se ressème pas spontanément, on peut la faucher à la fin de la floraison, la sécher et l'enfouir. A la façon du compost, elle fournira ainsi de la matière organique à tous les légumes qui en sont gourmands : courges, légumes fleurs, choux, céleris, poireaux...

Continuons notre découverte sur les associations utiles entre fleurs, aromatiques et légumes pour lutter biologiquement au potager. Très utilisée au jardin bio et en permaculture, l’association de plantes est une aide précieuse pour attirer les pollinisateurs et lutter naturellement contre les insectes indésirables. Plantez au moins 1/3 de fleurs et aromates en plein milieu de vos légumes, et choisissez bien vos variétés. Explications et conseils en détails pour réussir.

Combien de fleurs et plantes aromatiques pour mon potager ?

Il vous faut au moins 1/3 de fleurs et plantes aromatiques parmi vos légumes, surtout pour les brassicacées (choux, radis, navets, roquette, moutarde…) si vous voulez être bien les protéger. Il vous faut des plantes mellifères, nématicides et insecticides.

Voici des fleurs qui sont utiles au potager

Le souci (Calendula officinalis)

Le souci est la plus connue des plantes utiles au jardin. Elle éloigne les mouches blanches et les pucerons. Ses racines améliorent la structure du sol, tout en l’assainissant.

Où la planter ? : partout dans le potager ! Elle est une indispensable. Si vous devez n’en choisir qu’une, ce sera le souci. Elle accompagne idéalement les framboisiers, fraisiers, l’ail, l’oignon, le poireau, les tomates, la pomme de terre et la chicorée. Ne pas mettre près du fenouil et du sarrasin avec qui elle ne s’entend pas bien.

Les capucines (Tropaeolum sp.)

Les capucines attirent les pucerons et les détournent de vos plantes. Laisser les pucerons dévorer vos capucines, ils ne s’attaqueront pas à vos légumes à côté. Vos capucines auront ainsi rempli leur rôle, vous auront donné des fleurs et des graines pour se resemer naturellement l’année suivante. Le cycle est lancé et se perpétuera d’année en année sans que vous ayez à intervenir (un peu peut-être si vos capucines deviennent un trop vigoureuses).

Où la planter ? Installez là au verger, à côté des arbres fruitiers, des artichauts, des fraises, radis et brocolis. Elle se plait aussi à côté des courges, pommes de terre, concombres, potirons, choux. Elle est aussi très utile à côté des plantes d’ornement comme les rosiers qui sont souvent attaqués par les pucerons.

Les cosmos (Cosmos bipinnatus)

Les cosmos troubleront le déplacement et la vision des insectes indésirables. Elles sont des fleurs intéressantes au jardin car elles poussent vites et peuvent servir d’ombrage léger. Elles ont aussi la faculté d’améliorer la terre de votre jardin. Leurs racines affinent et travaillent la terre. Elles sont idéales pour des terres tassées ou compactées.

Où les planter ? Les cosmos sont des amis des choux (elles font fuir la piéride) et des tomates.

La Tagète ou Oeillet d’Inde (Tagete patula)

La Tagète (ou Œillet d’Inde) a des racines qui sécrètent des substances nocives pour les insectes et nématodes du sol. Une décoction de feuilles peut être utilisée pour lutter contre les pucerons et les chenilles. Elle est également utilisable comme engrais vert pour enrichir et fertiliser le sol après enfouissement.

Où les planter ? Aux pieds des tomates (2 tagètes pour 6 pieds de tomates, c’est l’idéal) et comme pour le souci, un peu partout dans le jardin. C’est une très bonne compagne des potagers. Planter parmi les choux, elle protège des nématodes.

Les Œillets d’inde, ces jolies petites fleurs au parfum puissant éloignent les pucerons et autres ravageurs du genre, plantez-les à travers tout le jardin. Depuis son système racinaire, la plante limite l’action de certains nématodes du sol (vers microscopiques), comme par exemple, ceux qui dévorent les radicelles de vos jeunes plants de tomates. Installez un œillet d’inde au pied de chaque plant de tomate.

L’achillée Millefeuille (Achillea millefolium)

L’Achillée attire les papillons et les insectes auxiliaires (coccinelles..) utiles au jardin. Elle représente également un véritable refuge pour ses hôtes.

Où les planter ? Idéale en bordure de votre potager, l’achillée lui donnera un air sauvage, mais attirera les insectes pollinisateurs, surtout près des choux qui en ont fort besoin.

La bourrache (Bogaro officinalis)

La Bourrache attire les insectes pollinisateurs et éloigne les chenilles et limaces. Pour éloigner les indésirables, étaler un mulch de feuilles de bourrache au pied des autres plantes.

Où les planter ? La bourrache vous sera utile parmi les haricots, les fraises et au verger. Ses feuilles posées en mulch aux pieds des laitues, radis et autres plantes dont les limaces et escargots raffolent, les feront fuir.

La Chrysanthème comestible

La Chrysanthème Comestible est très mellifère. Elle attire les insectes pollinisateurs et les oiseaux nectarivores qui pollinisent et favorisent ainsi les bonnes récoltes au potager et au verger. Les oiseaux sont aussi friands de mouches, chenilles et insectes en tout genre. Ils protègeront votre potager, réservez-leur un endroit où nicher, ils reviendront tous les ans.

Où les planter ? Comme pour les achillées, plantez-les en bordure de votre potager pour attirer oiseaux et pollinisateurs.

La Phacélie (Phacelia campanularia)

La phacélie est une plante mellifère mais aussi un engrais vert que l’on incorpore au sol en fin de saison.

Où les planter ? Installée proche des plantes longue à monter en fruit, comme l’aubergine, la phacélie invite les insectes pollinisateurs et accélère alors la mise à fruits.

Le Myosotis (Myosotis alpestris)

Le Myosotis, une petite plante aux fleurs bleues, est un compagnon indispensable à la culture des framboisiers. Son odeur particulière permet de limiter la prolifération du ver du framboisier.


© 2016 W. H. Perron.

  • b-facebook
  • Instagram Black Round